DANS LA BRUME ELECTRIQUE - 2009

Titre VF DANS LA BRUME ELECTRIQUE
Titre VO In the electric mist
Année de réalisation 2009
Nationalité Etats-Unis / France
Durée 1h57
Genre THRILLER
Notation 16
Date de sortie en France 15/04/2009
Thème(s)
Tueurs psychopathes (Cinéma américain)
Prostitution (Cinéma américain)
Marécages et autres bayous .....
Alcoolisme et autres beuveries (Cinéma américain)
Vomissements (tous pays confondus)
Jeux de cartes (réussites et patiences)
Milieu du cinéma (Cinéma américain)
Pêche et pêcheurs (Cinéma américain)
Lynchages
Guerre de Secession
Photos et photographes (Cinéma américain)
Baseball
Enterrements
Drogue -consommation- (Cinéma américain)
Hallucinations
Morgues
Fantômes (Cinéma américain)
Juke-boxes (tous pays confondus)
Au-delà du Mississippi
Cajuns (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
TAVERNIER Bertrand
Chef(s) Opérateur(s)
DE KEYZER Bruno
Musique
BELTRAMI Marco
Renseignements complémentaires
Scénario : Mary Olson-Kromolowski
et Jerzy Kromolowski .....
d'après le roman : "Dans la brume
électrique avec les morts confédérés"
Distribution : TFM Distribution
Produit par Frédéric Bourboulon
et Michael Fitzgerald .....

Nota : pour Samantha Beaulieu, uniquement la voix .....

Visa d'exploitation : 122 252
Acteurs
JONES Tommy Lee
SARSGAARD Peter
MAC DONALD Kelly
GOODMAN John
STEENBURGEN Mary
BEATTY Ned
VINCE Pruitt Taylor
MACHADO Justina
GAMMON James
HELM Levon
SAYLES John
GRUBBS Gary
HERTHUM Louis
LOCKE Alana
HACKFORD Rio
CEDILLO Julio
GUY Buddy
FRANKLE Andrea
JONES Richard Andrew
BEAULIEU Samantha
AUSTIN Randy
MONTGOMERY Ritchie
BROUSSARD Steve
HOCKE Bernard
LIPARI Damon
GAUTHIER Adella
BREAUX Walter
GUIRARD Greg
TULL Katie
WILMOT John
BROUSSARD Zach
WILLIAMS Nathan (2)
RILETTE Ryan
BOUDREAUX Allen
DUPUY Louis
MOLINA Tony (junior)
Résumé

New Iberia, Louisiane, en pays cajun. On vient de trouver dans les bois, le cadavre décomposé d'une jeune prostituée, Cherry le Blanc, dix-neuf ans, visiblement tuée par un brutal psychopathe au vu des nombreuses et profondes blessures de la victime. L'enquête menée par Dave Robicheaux, un flic local jadis porté sur la bouteille, le conduit à pousser ses investigations du côté d'un libidineux "homme d'affaires" de la région, un certain "Baby Feet" Balboni qui subventionne largement un tournage sur la Guerre de Sécession se déroulant dans la contrée et dont les vedettes principales sont l'éthylique Elrod Sykes et sa petite amie, la maternante Kelly Drummond. Il s'avère que d'aléatoires repérages dans l'impénétrable bayou de St-Clare, vont permettre d'exhumer par hasard le cadavre d'un Noir encore enchaîné, abattu il y a plus de quarante ans, ignoble meurtre raciste dont notre pandore Robicheaux, alors adolescent, fut l'involontaire témoin. La découverte d'un second corps féminin, enfoui dans un tonneau, parmi des crabes récemment pêchés, confirme l'existence d'un inquiétant et dangereux névropathe dans les environs... 

>>> Prenant un solide appui sur l'ossature dynamique du thriller, avec un robuste et tranché Tommy Lee Jones comme personnage nodal des sourdes intrigues passées et présentes, Bertrand Tavernier s'avance avec détermination et lucidité dans le bourbier des bayous et des êtres, au coeur d'un subtil entrelacs de lianes et de tourmente, avec une vertigineuse mise en abyme finale vers les contreforts de la folie ou du fantastique, là où les strates temporelles s'imbriquent et se mélangent mystérieusement...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Positif numéro 578
- Télérama numéro 3092 (Semaine du 18/04 au 24/04/2009)
- Annuel du Cinéma 2010
- Canard Enchaîné du 15 avril 2009
- Le Monde du 15 avril 2009
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Télérama numéro 3095 (Semaine du 09/05 au 15/05/2009)
Critiques (Public)
18/20 : Adaptation de l'oeuvre d'un écrivain qui ne s'est pas offusqué, semble-t-il, des fantaisies rajoutées à son histoire, au contraire. La grande droiture de l'acteur principal et cette manière classique, eastwoodienne, de présenter les événements font qu'on embarque sans trop de crainte. C'est pourtant une curieuse plongée dans un marigot où quantité d'aspects de notre monde en perdition défilent, l'air de ne pas y toucher. Très astucieuse boisson traficotée et non moins palpitant général fantôme, sans oublier l'ouragan de 2005 dont quelques-uns tirèrent profit. Ce qui m'a le plus accroché, en dehors de la somptuosité picturale et sonore, et en plus des solidarités humaines aussi (le couple et l'enfant), est bien le refus on ne peut plus net de la corruption ultralibérale actuelle, c'est devenu tellement rare que ça fait un bien fou de le voir affiché aussi clairement à l'intérieur d'une fiction ! L.Ventriloque