OPERATION SABOTAGE - 2008

Titre VF OPERATION SABOTAGE
Titre VO Max Manus
Année de réalisation 2008
Nationalité Norvège
Durée 1h58
Genre DRAME DE GUERRE
Notation 10
Date de sortie en France
Thème(s)
Frontières (tous pays confondus)
Deuxième Guerre Mondiale (Cinéma scandinave)
Cinéma norvégien (ORIGINE)
Biopic (Autres pays)
Uniquement disponibles en vidéo ou en dvd (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
RONNING Joachim SANDBERG Espen
Chef(s) Opérateur(s)
ANDREASSEN Geir Hartly
Musique
BJERKNES Trond
Renseignements complémentaires
Scénario : Thomas Nordseth-Tiller
Acteurs
HENNIE Aksel
KITTELSEN Agnes
CLEVE BROCH Nicolai
DUKEN Ken
RUBECK Christian
JONER Knuth
ELDOEN Mats
HAUGEN SYDNESS Kyrre
WINGE Viktoria
HAGEN Pal Sverre
OFTEBRO Jakob
NAESS Petter
DONACHIE Ron
HOFF Stig Henrik
STOKOWSKI Oliver
EVJEN Eirik
HOLMEN Kjersti
BACHE-WIIG Julia
HOFFMEYER Stig
DUWELL Nils
GULDENBERG Patrick
KVARVING Paul
KROGTOFT LARSEN Sondre
SMITH Adam
RAJALA Kimmo
Résumé

Mars 1940. Combattant volontaire durant la courte Guerre d'Hiver, du coté finlandais opposé à l'invasion soviétique, le Norvégien Max Manus y acquiert ses premières armes et blessures et retourne dare-dare dans son pays à l'annonce de l'invasion teutonne. Commence alors avec quelques camarades une forme de résistance inorganisée et largement immature qui lui vaut d'être rapidement, arrêté par les Allemands (16/01/1941). Il parvient à s'échapper de l'hôpital où il est incarcéré et se rend en Ecosse, parfaire sa formation de résistant, retrouvant un ami de longue date, le courageux Gregers Gram, avec lequel il mettra en place une intrépide mission de sabotage de navires ennemis, dans le port d'Oslo (23/04/1943) à l'aide d'efficace mines magnétiques. S'en suit un stratégique repli sur la Suède, un passage en Ecosse où il est félicité personnellement par le roi de Norvège, Haakon VII, en exil. De retour en Norvège, commence un radical harcèlement de l'occupant qui, sous l'injonction du redoutable commandant Fehmer riposte par des arrestations et des exécutions multiples. Mais la défaite allemande semble de plus en plus inéluctable...

>>> Adaptée d'une biographie de Max Manus (1914-1996) cette superproduction norvégienne, visionnée au Nordisches Filmtage de Lübeck 2009, directement sortie en vidéo dans l'hexagone, se révèle comme la plus coûteuse de l'histoire cinématographique du pays, ayant nécessité plus de 1800 figurants et pas moins de 2000 techniciens. Un évident succès commercial qui a drainé plus du quart de la population du pays, mais aussi suscité maintes critiques beaucoup plus mitigées dans la presse internationale. Pour notre part, cette oeuvre à grand spectacle ne mérite aucun intérêt particulier, lestée par une lamentable histoire d'amour, prenant bien des libertés avec certains faits et personnages d'époque et privilégiant lourdement l'action et le spectaculaire, sans aucune profondeur de réflexion historique ou morale...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)