DON QUICHOTTE - 1926

Titre VF DON QUICHOTTE
Titre VO Don Quixote
Année de réalisation 1926
Nationalité Danemark
Durée 2h59
Genre AVENTURES
Notation 12
Date de sortie en France
Thème(s)
Moulins et meuniers
Cervantes (Miguel de)
Analphabétisme
Cinéma danois (ORIGINE)
Folies, démences et autres dérangements de l'esprit (Cinéma danois)
Anes et autres mulets...
Chevaux (Cinéma danois)
Chevalerie
Réalisateur(s)
LAURITZEN Lau
Chef(s) Opérateur(s)
JAENZON Julius FISCHER Hugo BENTSEN Carlo
Musique
Renseignements complémentaires
Scénario : Lau Lauritzen
d'après le roman de Miguel de Cervantes y Saavedra
Acteurs
SCHENSTROM Carl
MADSEN Harald
BAUDITZ Lise
BECH Philip
BENDIXEN Aage
BJELKE Regnar
HANSEN Vera
HILLEBRANDT Carl
LAMPRECHT Fritz
LANI Lili
LINDSTROM Vera
MELSING Svend
MEYER Torben
REDAL Aage
SCHRODER Christian
SCHWARTZ Clara
STRIBOLT Oscar
VILLA Carmen (2)
WINDING Agis
Résumé

A force de lire de galvanisants romans épiques, subjugué par les nombreux faits d'armes qui s'y déroulent, un notable espagnol commence à perdre la boule, se battant même contre des ennemis invisibles. Il décide finalement, après une énième crise d'héroïsme, de se faire introniser chevalier, par son entourage médusé, et de parcourir le vaste monde à défendre la veuve et l'orphelin, dans une intransigeante lutte contre les injustices. Quittant son home, harnaché de sa lourde armure, trônant sur son canasson baptisé Rocinante, il prend comme élue de son cœur, une paysanne du cru prénommée Lucinda et comme intendant et valet, un autochtone du coin, un certain Sancho Panza. C'est sous le fringant titre de Don Quichotte de la Mancha qu'il va se battre contre trois dangereux géants (en fait de simples moulins que son imagination débridée transforme en maléfiques créatures) et plus tard, dans une auberge se mesurer à quelques outres de vin perçues comme autant de démons redoutables. Dans sa bienheureuse folie, il s'accapare la brillante cuvette de rasage d'un autre chevalier de passage, qu'il considère comme un casque en or massif et qu'il va désormais porter avec fierté et dignité. Durant sa noble errance, il délivre un groupe de prisonniers en route pour les galères alors que Sancho se fait dérober son âne sur lequel il s'était assoupi et qu'il retrouvera plus tard, dans la cour de la maison de son voleur. Après avoir croisé un amoureux éploré, notre duo accepte l'invitation d'un seigneur local, en chasse dans les environs, et se retrouve bientôt au milieu des fastes de la Cour. Nommé (pour rire) administrateur d'une ville insulaire, Sancho devra essuyer les moqueries et les farces de son entourage. Finalement écoeuré, il quitte sa (fausse) fonction et s'en va à la recherche de Don Quichotte reparti en errance justicière...

>>> Considérée comme une superproduction du réalisateur danois, cette œuvre bénéficia même de costumes et d'uniformes gracieusement prêtés par des musées espagnols et de l'adjonction gratuite, pour certaines scènes, d'éléments de la cavalerie hispanique. Ce n'est pas pour autant que la qualité et l'intérêt en soient rehaussés...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)