LE TRESOR D'ARNE - 1919

Titre VF LE TRESOR D'ARNE
Titre VO Herr Arnes pengar
Année de réalisation 1919
Nationalité Suède
Durée 1h46
Genre DRAME
Notation 18
Date de sortie en France
Thème(s)
Chefs-d'oeuvre (Muet)
Cinéma suédois (ORIGINE)
Lagerlöf (Selma)
Hallucinations
Mercenaires
Prisons (Autres pays)
Bateaux à voiles
Chiens (Autres pays)
Alcoolisme et autres beuveries (Cinéma suédois)
Rêves et cauchemars (Cinéma suédois)
Réalisateur(s)
STILLER Mauritz
Chef(s) Opérateur(s)
JAENZON Julius BOGE Gustaf
Musique
ALEXANDERSSON Helmer EMILSON Fredrik SOSIN Donald
Renseignements complémentaires
Scénario : Mauritz Stiller
et Gustav Molander .....
d'après la saga de Selma Lagerlöf
Décors : Harry Dahlstrom
et Alexander Bako .....
Acteurs
JOHNSON Mary
LUND Richard
BERG Stina
SELANDER Hjalmar
NILSSON Axel
ROTHGARDT Wanda
BERGER Bror
STOCKLASSA Erik
SELANDER Concordia
ÖHRSTRÖM-EBBESEN Jenny
ARONSON Gustav
GUSTAFSON Gösta
Résumé

Trois officiers écossais, mercenaires dans l'armée du roi de Suède, Sir Donald, Filip et Archie, parviennent à s'échapper de la prison où on les avait enfermés, en subtilisant de force les clés à leur gardien. Transis de froid, totalement épuisés par la faim et la fatigue après un long périple qui les mène jusqu'au royaume du Danemark, ils sont recueillis par l'épouse du marchand de poissons Torarin qui à son retour les expulse devant leur ivresse et leur lourdeur. Toujours en fuite, ils cherchent refuge et se présentent au presbytère de Maître Arne, possesseur d'un coffre rempli de moult pièces d'or. Un effrayant et brutal massacre s'en suit qui ne laisse comme survivante que la délicieuse nièce adoptive du propriétaire du lieu, la belle Elsallil, profondément traumatisée par cet horrible drame qu'une vieille femme avait pressenti quelques temps auparavant lors de quelques singulières et criminelles hallucinations visionnaires. Les trois malfrats dérobent le précieux coffret et brûlent la ferme, avant de s'enfuir. La jeune fille sera prise en protection par la famille Torarin et trouvera finalement un emploi aux cuisines dans la seule auberge du village. C'est là que son chemin croise à nouveau celui des trois meurtriers et qu'elle va, pour son plus grand malheur, tomber amoureuse de sir Archie qui voudra l'emmener en Ecosse. Mystérieusement, alors même que les glaces commencent lentement à fondre, permettant pour bientôt un nouvel accès vers la mer et un prochain appareillage, autour du navire aucun dégel ne se produit comme si le destin voulait absolument retenir les méchants à terre afin qu'ils soient arrêtés et qu'ils puissent enfin subir leur juste châtiment...

>>> D'une puissante dramaturgie intemporelle, mise en scène et en émotion par l'un des réalisateurs les plus marquants de l'époque, avec quelques étonnantes fulgurances fantastiques, une œuvre essentielle dans la filmographie muette du cinéma scandinave et mondial qui étonne et fascine durablement...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Pour Vous numéro 14
- Cinémagazine numéro 32 (1925)
- La Revue du Cinéma numéro 41
Critiques (Public)