LES JOIES DE LA FAMILLE - 2008

Titre VF LES JOIES DE LA FAMILLE
Titre VO Patrik 1,5
Année de réalisation 2008
Nationalité Suède
Durée 1h43
Genre COMEDIE DE MOEURS
Notation
Date de sortie en France 07/10/2009
Thème(s)
Cinéma suédois (ORIGINE)
Homosexualité masculine (Cinéma suédois)
Adoption (Cinéma suédois)
Jeux (marelle) (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
LEMHAGEN Ella
Chef(s) Opérateur(s)
WIESER Marek
Musique
EMILSON Fredrik
Renseignements complémentaires
Scénario : Ella Lemhagen
d'après la pièce de Michael Druker
Distribution : Equation

Visa d'exploitation : 124 186
Acteurs
SKARSGARD Gustaf
PETERSSON Torkel
LJUNGMAN Thomas
HALLIN Annika
DAVIN Amanda
ERICKSSON Jacob
SEVREUS Anette
BURLIN Mirja
REINI Antti
DELLESKOG Marie
KYLEN Johan
LIMA DE FARIA Kristian
DE FRUMERIE Karin
LÖNNBRO Anders
HJELM Asa-Lena
CEDERBLAD Malin
BLOMGREN Mats
WALLANDER Anna
STEGMAR Robin
ANDERSSON Britta
ULDFSÄTER Richard
HELMERSON Vilde
RYDMARK Patrik
Résumé
Göran et Sven, un couple homosexuel, reçoit enfin la bonne nouvelle tant attendue, leur dossier d'adoption pour un bébé d'un an et demi est enfin accepté et validé. Quelle n'est pas leur surprise, lorsque débarque, suite à une erreur administrative, un gamin d'une quinzaine d'années, violent et homophobe .....
Bibliographie
- Annuel du Cinéma 2010
Critiques (Public)
17/20 : Découvert à Cinépride Nantes en mai 2010. L'adoption d'enfants étrangers ou locaux a beau être permise aux gays en Suède, s'il faut en croire la réalisatrice Ella Lemhagen, facile à énoncer, plus difficile à concrétiser : aucun enfant de présenté aux postulants, plutôt quelques cas sociaux... En témoigne ce couple désarçonné par l'arrivée du "bolide", attention, pour seulement un week-end, c'est une erreur administrative, le bébé rêvé va arriver... Des scènes filmées de manière réaliste même si ça se passe dans une banlieue chic. Bien sûr, la tournure des événements se devine, cette jeune fille les cheveux sur la face, et ce chien mentionné dans la conversation... Pas si gentil que ça malgré le décor vu et revu, ça jase dans le quartier. Le trio souffre mille morts, rejet, concurrence... Soudain, à partir de quelques photos, on fond davantage que prévu. Un film plein d'énergie, qui réconcilie les genres. L.Ventriloque