LA FORET OUBLIEE - 2005

Titre VF LA FORET OUBLIEE
Titre VO Umoregi
Année de réalisation 2005
Nationalité Japon
Durée 1h33
Genre CONTE
Notation 14
Date de sortie en France 28/12/2005
Thème(s)
Chameaux et dromadaires
Cinéma japonais (ORIGINE)
Adolescence (Cinéma japonais)
3e âge (Cinéma japonais)
Milieu scolaire (Cinéma japonais)
Réalisateur(s)
OGURI Kôhei
Chef(s) Opérateur(s)
TERANUMA Norio
Musique
PÄRT Arvo
Renseignements complémentaires
Scénario : Kôhei Oguri
et Tsukasa Sasaki .....
Distribution : Pyramide

Visa d'exploitation : 114 102
Acteurs
ASANO Tadanobu
HIDARI Tokie
HIRATA Mitsuru
KISHIBE Ittoku
NAKAJIMA Tomoko
NISHINA Takashi
OKUBO Taka
SAKAMOTO Sumiko
SAKATA Akira
SAKO Yoshi
TANAKA Yuko
TOSAKA Hiromitsu
Résumé

Trois jeunes adolescentes d'une petite ville nippone de l'archipel japonais, s'inventent une histoire à tiroirs et à prolongation que chacune alimente à tour de rôle, selon sa fantaisie et son imagination. Il sera, entre autre, question d'une baleine échouée et d'un chameau qui à leur façon prendront une forme de réalité, une tangible présence transmuée dans le quotidien des habitants de la région. Ces derniers auront la surprise et l'étonnement, après un curieux effondrement de terrain conséquent à une brève tempête locale, de découvrir une ancienne forêt millénaire, partiellement calcinée, conservée dans des laves volcaniques qui sera entièrement réhabilitée et ouverte dorénavant à un large public festif et fasciné par l'ancestrale beauté magique du site désormais facilement accessible au commun des mortels...

>>> Des prises de vue souvent magnifiques pour une histoire vaporeuse et ténue, à la lisière fantasmagorique d'un imaginaire fécond et fluctuant, qui installe une durable et discrète harmonie intergénérationnelle imprégnée d'une diffuse légèreté émotionnelle, en permanente surimpression, au fil d'une histoire foncièrement évanescente...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Annuel du Cinéma 2006
- Positif numéros 533/534 et 539
- Ecran Fantastique numéros 260 et 279
- Jeune Cinéma numéros 300 et 3001
Critiques (Public)