LA RAFLE - 2010

Titre VF LA RAFLE
Titre VO
Année de réalisation 2010
Nationalité France
Durée 1h59
Genre DRAME HISTORIQUE
Notation
Date de sortie en France 10/03/2010
Thème(s)
Stalags et autres camps disciplinaires
Juifs (Cinéma français)
Antisémitisme
Milieu médical (Cinéma français)
Tour Eiffel (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
BOSCH Rose
Chef(s) Opérateur(s)
UNGARO David
Musique
HENSON Christian
Renseignements complémentaires
Scénario : Rose Bosch
Distribution : Gaumont

Visa d'exploitation : 122 005
Acteurs
RENO Jean
LAURENT Mélanie
ELMALEH Gad
AGOGUE Raphaëlle
LEVERDEZ Hugo
WEISMANN Joseph
CYWIE Oliver
DI CONCERTO Mathieu
DI CONCERTO Romain
TESTUD Sylvie
BROCHET Anne
COPE Roland
NOIREY Jean-Michel
MARDER Rebecca
EXARCHOPOULOS Adèle
ALLEGRET Catherine
FREMONT Thierry
LORIT Jean-Pierre
MOULIN Frederic
GELINAS Isabelle
ARMELLE
RAYNAUD Caroline
MORENO Sandra
VAUDAUX Maurice
SEGUILLON Ariane
BARENTIN Nadia
HOSMALIN Catherine
RIOUFOL Marc
COURTOIS Patrick
SNODGRASS Mathilde
SAULNIER Rodolphe
BRIDET Nicolas
ARLAUD Swann
MEHNANE Djamel
AUMARD Alban
ADAM Christian
MERLIN Nicolas
GATIGNOL Grégory
BERJOT Frank
INGOGLIA Salvatore
BEAUTIER Philippe
MEIER Gaspard
RETI Barnabas
BENOÎT Anne
SEGARD Jérémie
BURELOUP François
CORNIL Christelle
PERNETT Sabine
RINGELHEIM Aurélien
TOUBLANC Catherine
MANGIONE Philippe
BONACINI Gabrielle
STIP Antoine
ERICKSON Christian
GUETTA Michelle
DARCHINGER Thomas
SCHÜTZ Bernhard
DAEMGEN Holger
FÜZI Janos
BARANY Virag
GUBAS Gabriella
VARGA Kati
BOLLA Robert
ZAMBORI Soma
FÖLDI Adam
BARBINEK Péter
LENGYEL Tamas
FENYÖ Ivan
BECKER Hanna
GABOR Tamas
KASSAI Ilona
SZAGER Zsuzsa
PAP Katalin
JAKAB Czaba
SALLAI Virag
HAMM Johannes Oliver
HENRY Jérôme
SCHENK Udo
HORVATH Zoltan (2)
TIMON Barnabas
MENOCHET Denis
FREYBURGER Jean-Yves
BRECHER Jonathan
PAPP Orsolya Julia
PERROT Jérôme
SZORI Istvan
KERNER Jennifer
Résumé
Un dramatique et honteux épisode de l'histoire de France, en l'occurrence la tristement célèbre rafle
du Vel'D'hiv (Vélodrome d'Hiver) qui vit la police de notre pays contribuer à arrêter et enfermer
13.000 Juifs dans un stade, avant de les faire envoyer à la mort .....
Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
Critiques (Public)
Beaucoup trop de psychologies survolées dans cette peinture tragique, manquant bien souvent de sincérité sensitive de la part de certains comédiens parachutés à tort dans un contexte montrant leurs limites naturelles émotives. Certains jouent dans des comportements ou des panoplies peu crédibles, pendant que d'autres essuient les plâtres en s'imprégnant au maximum de leurs personnages, dans une connexion complémentaire, unissant le récitant et le larmoyant. L'ensemble atteignant son paroxysme, dans une seconde partie plus pathétique, montrant avec force un déracinement familial insoutenable, opéré par des êtres insensibles ou serviles, au service de l'occupant et de ses procédures d'exterminations. Mention très bien pour Mélanie Laurent, malgré l'apport naturel d'un visage formaté pour les larmes. JIPI