LIVING IN A BIG WAY - 1947

Titre VF LIVING IN A BIG WAY
Titre VO Living in a big way
Année de réalisation 1947
Nationalité Etats-Unis
Durée 1h43
Genre COMEDIE MUSICALE
Notation 5
Date de sortie en France
Thème(s)
Comédies musicales (Cinéma américain)
Films américains inédits en salles (en France)
Réalisateur(s)
LA CAVA Gregory
Chef(s) Opérateur(s)
ROSSON Harold
Musique
HAYTON Lennie
Renseignements complémentaires
Scénario : Irving Ravetch
et Gregory La Cava .....
d'après une histoire de ce dernier
Distribution : M.G.M.
Produit par Pandro S. Berman
Acteurs
KELLY Gene
MAC DONALD Marie
THAXTER Phyllis
WINNINGER Charles
ADAIR Jean
SUNDBERG Clinton
WARBURTON John
ALEXANDER John
KENNEDY Phyllis
HAYES Bernadene
BYINGTON Spring
PHILLIPS William Bill
CORBY Ellen
ADAMS Ernie
CLUTE Chester
BECK Anne
CHAMBERS Wheaton
BENGE Wilson
BILLINGS Georgie
BILLINGSLEY Barbara
BLAKE Gladys
BRADY Ruth
BURKE James
CAINE Georgia
CASS Maurice
DEAN Margia
DODD Jimmie
DUDLEY Robert
FETHERSTON Eddie
FREEMAN Dink
GATES Maxine
GILBERT Jo
GLEASON Pat
GODKIN Paul
GRAY Gary
GREEN Jane
HACKETT Hal
HANLON Bert
HARVEY Paul
HOLLAND Edna
HORNE James (junior)
HOWLAND Olin
HUNT Jimmy
KIRBY Michael
LANE Charles
LAUGHTON Eddie
LAWRENCE Ann
LOGAN Sydney
MARLOWE Frank
MAC DANIEL Sam
MAC HUGH Merle
MAC KIM David
MAC KINNEY Mira
MOORHOUSE Bert
MORRIS Frances
NEFF Bill
O'CONNOR Robert Emmett
PARKER Franklin
PURDY Constance
RICE Jack
SAXE Carl
SHELTON Bob
SMITH Lew
STRAIGHT Clarence
STUART Mary
SULLIVAN Charles
TEDROW Irène
WALSH Johnny
WATKIN Pierre
WESSEL Dick
WINDSOR Marie
WINTERS Shelley
WONDER Tommy
Résumé

Lorsque Margo Morgan, fille gâtée et lunatique, épouse le sympathique Leo Gogarty, cela ressemble plutôt à un caprice infantile. Deux heures après les épousailles, le mari est incorporé, manu militari, dans les forces navales (nous sommes en pleine Seconde Guerre Mondiale). Lorsque Leo revient au foyer, trois ans plus tard, la belle épouse lui signifie son intention de vouloir divorcer...

>>> Un spectacle médiocre, voire affligeant, construit sur un scénario à la limite de la débilité avec quelques rares séquences de comédie musicale, greffées à la fin du tournage. Une amère déception d'un réalisateur habituellement plus inspiré !

Bibliographie
Critiques (Public)