TERRI - 2011

Titre VF TERRI
Titre VO Terri
Année de réalisation 2011
Nationalité Etats-Unis
Durée 1h45
Genre COMEDIE DRAMATIQUE
Notation 14
Date de sortie en France 08/08/2012
Thème(s)
Milieu scolaire (Cinéma américain)
Adolescence (Cinéma américain)
Orphelins (Cinéma américain)
Obésité (Cinéma américain)
3e âge (Cinéma américain)
Maladie d'Alzheimer ( tous pays confondus)
Masturbation (tous pays confondus)
Rats et autres souris (tous pays confondus)
Oiseaux
Cimetières (tous pays confondus)
Enterrements
Drogue -consommation- (Cinéma américain)
Alcoolisme et autres beuveries (Cinéma américain)
Réalisateur(s)
JACOBS Azazel
Chef(s) Opérateur(s)
DATUM Tobias
Musique
HOFFMAN Mandy
Renseignements complémentaires
Scénario : Patrick Dewitt
d'après une histoire de ce dernier
et d'Azazel Jacobs .....
Distribution : Pretty Pictures

Visa d'exploitation : 134 019
Acteurs
WYSOCKI Jacob
REILLY John C.
ZADINA Bridger
BRATTON Creed
CROCICCHIA Olivia
HEIDECKER Tim
PRENTICE Justin
MAC GARRY Mary Ann
KARSIAN Tara
SALINGER Diane
HOOVER Lisa
GAVIGAN Jenna
STONE Jessica D.
REDMON Jamie Lee
TOWERS Robert
PEPITONE Eddie
PERRY Josh
ABRAMOFF Melanie
MASHITA Nelson
PEDRASA Francisco
HOLLADAY Logan
HREJSA Marty
Résumé

Adolescent orphelin, taciturne et renfermé, bien confiné dans son imposante obésité qui lui occasionne les incessantes railleries et les blessantes méchancetés de la plupart de ses camarades de classe, Terri vit dans une adipeuse boule de solitude, auprès de son frêle oncle James, en phase de progressive glissade alzheimerienne. Un peu par paresse, beaucoup par provocation, il se rend quotidiennement au lycée, vêtu d'un simple pyjama, préconisant l'aisance et la décontraction vestimentaires. Pris en sincère affection par le principal de l'établissement, Monsieur Fitzgerald, qui jongle à tour de bras et de semaine, avec les cas difficiles de son école, "les freaks" comme dirait Terri, le garçon fera lentement l'apprentissage de l'altérité, du partage et de la proximité avec autrui. Et c'est sans arrière-pensée qu'il prendra la défense d'une camarade de classe, la séduisante Heather, rejetée par l'ensemble de ses condisciples de son bahut, pour avoir été un peu trop "relâchée", durant un cours, avec un garçon de son âge...

>>> Des portraits suaves, croqués avec habileté et conviction, des acteurs bienvenus et réellement investis dans leurs rôles respectifs et des scènes souvent émouvantes, parfaitement réalisées, n'empêchent pas cette oeuvre de dégager une lancinante impression de stagnation, de tourner en rond dans sa bulle scolaire et de ne jamais émerger de sa fausse candeur. Un scénario convenu, plutôt corpulent et statique, qui fait du surplace et de la redondance, en manque flagrant de souplesse et de folie...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Cahiers du cinéma numéro 680
- Canard Enchaîné du 8 août 2012
- Positif numéro 619
Critiques (Public)