THE SECRET - 2011

Titre VF THE SECRET
Titre VO The tall man
Année de réalisation 2011
Nationalité Etats-Unis / Canada
Durée 1h45
Genre THRILLER
Notation 13
Date de sortie en France 05/09/2012
Thème(s)
Mutité (Cinéma américain)
Jeux (cartes)
Chiens (Cinéma américain)
Juke-boxes (tous pays confondus)
Enfance (Cinéma américain)
Milieu médical (Cinéma américain)
Accouchements
Alcoolisme et autres beuveries (Cinéma américain)
Ours en peluche (tous pays confondus)
Marécages et autres bayous .....
Suicide (Cinéma américain)
Prisons (Cinéma américain)
Réalisateur(s)
LAUGIER Pascal
Chef(s) Opérateur(s)
DERKAOUI Kamal
Musique
BRYANTON Todd
Renseignements complémentaires
Scénario : Pascal Laugier
Distribution : SND

Visa d'exploitation : 114 982
Acteurs
BIEL Jessica
FERLAND Jodelle
MAC HATTIE Stephen
DAVIES Jakob
DAVIS William B.
FERRIS Samantha
RAMDEEN Katherine
GRANT Teach
GRAY Alicia
GRAY G. Michael
HARLOW Eve
MANN John (2)
SADOWSKY Jodi
SANFORD Garwin
STRAIT Josh
WHEELER Colleen
WRIGHT Janet
Résumé

Cold Rock, une ancienne cité minière, dans l'état de Washington, aujourd'hui en larvaire désaffection économique, vit depuis quelques années dans un obscur drame collectif, incompréhensible et perturbant, proche des obsédantes et saugrenues légendes urbaines. En effet, de nombreuses familles, souvent en précaire situation économique, sont victimes d'un nombre anormalement élevé de disparitions d'enfants, jamais retrouvés, ni morts, ni vivants, une sorte de volatilisation énigmatique que rien n'explique ou ne justifie aucunement. Certains habitants parlent bien sûr de sordides actes crapuleux, d'autres supputent des disparitions liées à de pernicieux réseaux pédophiles, d'autres encore évoquent en catmini le "Tall Mann" une massive créature encagoulée, sorte d'ogre mythique ou de sylvestre croquemitaine qui hanterait la vaste forêt proche. Julia Denning, une jeune et dynamique infirmière du cru officiant comme médecin dans la région, est témoin du nocturne enlèvement de son fils David, âgé de six ans, par un individu dissimulé derrière un lourd attirail vestimentaire qui embarque le gamin dans un vieux véhicule cellulaire. Malgré une poursuite homérique, un affrontement désespéré avec le vil personnage, la jeune femme devra abandonner la poursuite et sera recueillie, gravement contusionnée par le lieutenant Dodd qui enquête depuis des années sur ces étranges et fréquents rapts d'enfants dans la contrée...

>>> Après son remarquable second film, ("Martyrs") qui avait secoué énergiquement le microcosme amorphe et consensuel de la critique bien pensante de l'époque, on attendait avec une curiosité certaine et une délectation anticipée la prochaine réalisation du jeune prodige, rallié en un rien de temps aux sirènes et aux subsides américaines. Toujours aussi manipulateur dans le maniement d'une intrigue en strates, avec son efficace twist à mi-parcours, Pascal Laugier déçoit pourtant en permanence, par l'inconsistance de certains personnages (comme la jeune fille muette) une fragilité scénaristique (l'enlèvement "théâtralisé" de David) et quelques inconsistances dans l'existence d'une véritable organisation post-kidnapping, aux motivations discutables, non pas d'un point de vue éthique mais face aux évidentes facilités que propose l'adoption. En fait, une belle mécanique, aux bielles souvent grippées, avec quelques excellents moments de bravoure, qui ne présagent en rien d'un possible effondrement qualitatif du réalisateur dont nous attendons avec curiosité le prochain opus...  
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Le Canard Enchaîné du 05 septembre 2012
- Positif numéro 619
- Mad Movies numéro 251
Critiques (Public)