BESTIAIRE - 2012

Titre VF BESTIAIRE
Titre VO
Année de réalisation 2012
Nationalité Canada / France
Durée 1h12
Genre DOCUMENTAIRE
Notation 9
Date de sortie en France 27/02/2013
Thème(s)
Cinéma canadien (ORIGINE)
Documentaires (Cinéma canadien)
Zoos
Singes (Autres pays)
Ours
Taxidermistes (tous pays confondus)
Chameaux et dromadaires
Chats (tous pays confondus)
Eléphants
Animaux divers (Autres pays)
Lions, lionnes...
Tigres (Autres pays)
Réalisateur(s)
COTE Denis
Chef(s) Opérateur(s)
BIRON Vincent
Musique
Renseignements complémentaires
Scénario : Denis Côté
Distribution : Contre-Allée Distribution

Visa d'exploitation : 135 978
Acteurs
Résumé

Tout commence loin du vivant animalier, qu'évoque pompeusement le titre du film de Denis Côté, mais dans une salle de cours de dessin, où quelques étudiants crayonnent sur de grandes feuilles de papier, un modèle de petit cervidé empaillé...
Séquence suivante, dans un parc zoologique, plans rapprochés d'une quinzaine de bisons impassibles, juste quelques grognements laconiques. Et deux lamas, visiblement inquiets, faisant d'innombrables va-et-vient le long de la clôture, scrutant inlassablement quelque chose de l'autre côté que l'on ne saura jamais...
A l'intérieur d'un bâtiment, d'autres ruminants cornus et des zèbres affolés, parqués dans des stalles étriquées, attendent la fin du nettoyage de leur enclos. Un peu plus loin, deux autruches plastronnent du haut de leur curiosité et des singes quémandeurs attendent placidement de la nourriture que leur distribue une employée zélée. Dans la partie réservée aux grands fauves tigres et lions s'acharnent sans fin contre le grillage et une stupide porte métallique soigneusement close et cadenassée...
C'est bientôt l'heure de l'ouverture du parc aux visiteurs, qui viennent en groupe ou en famille, éloignés pour un temps de leurs geôles respectives, voir et photographier des êtres vivants depuis longtemps aussi morts qu'eux, des bipèdes qui l'ignorent encore...

>>> C'est navrant et désarmant à la fois, mais il y aura toujours des imbéciles qui trouveront de l'art ou de la poésie dans le filmage d'animaux enfermés dans des zoos, des cirques, des manèges. Notre pompeux et pimpant metteur en scène aura certainement penser à reverser le bénéfice de son film à quelques organismes comme le WWF, la SPA et autres consorts opposés à ces lugubres pratiques mercantiles...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Le Canard Enchaîné du 27 février 2013
- Positif numéro 626
- Libération du 27/02/2013
- Annuel du Cinéma 2014
Critiques (Public)