JOURNAL INTIME D'UNE DEMI-VIERGE - 1969

Titre VF JOURNAL INTIME D'UNE DEMI-VIERGE
Titre VO Den forsta stenen
Année de réalisation 1969
Nationalité Suède
Durée 1h30
Genre EROTIQUE
Notation 12
Date de sortie en France 17/10/1969
Thème(s)
Autobus et autocars (tous pays confondus)
Ski
Trains et gares (Cinéma suédois)
Voyeurisme (Autres pays)
Adolescence (Cinéma suédois)
Cinéma suédois (ORIGINE)
Films érotiques ou pornographiques (Cinéma suédois)
Milieu judiciaire et juridique (Autres pays)
Réalisateur(s)
WICKMAN Torgny
Chef(s) Opérateur(s)
WILEN Max
Musique
WALLIN Bengt-Arne OLSSON Mats
Renseignements complémentaires
Scénario : Torgny Wickman

Visa d'exploitation : 35 959
Acteurs
ANDERSSON Solveig
WAHLGREN Hans
HIORT AF ORNÄS Barbro
AXELSSON Einar
LINDQVIST Jan-Erik
MANN Segol
GREFBO Göthe
HYTTENBERG Maud
NYBERG Börje
CHRISTENSEN Caroline
MATTSON Siw
RAGNEBORN Arne
DAHLSTEN Dennis
SUNDH Inger
MILLER Karin
WAHLSTROM Chris
LILJEROTH Leif
EDBERG Verner
LENNARTSSON Lars
UNGEWITTER Thomas
HINDERSSON Berit
SCHEDIN Hanny
JOSEPHSON Erland
BIORNSTAD Lillemor
EHRENSVÄRD Agneta
ERICSON Curt
FISCHER Arthur
GRANHOLM Ewert
KRANTZ Gösta
LILJEDAHL Marie
RYDQVIST Jan-Olof
SJÖMAN Licka
VARG Bert-Ake
Résumé

Jeune adolescente de seize ans, l'aguichante Eva Blom a été placée par l'Assistance Publique, chez un vieux couple rébarbatif et grincheux, les Fredriksson, afin d'être éloignée de ses parents alcooliques et défaillants. En cruel manque d'affection et de reconnaissance, elle se donne à tous les hommes du village qui désirent quelques proximités avec elle, jeunes ou vieux, riches ou pauvres, aucune de ces considérations n'entre véritablement en compte dans ses abandons et ses privautés. Bientôt une plainte est déposée contre la gamine, par une mère de famille qui présuppose un comportement licencieux et pernicieux, voire carrément une forme indirecte de prostitution. L'enquête menée avec diligence et sans réelle discrétion par la police aboutit à la convocation de bien des éléments masculins du village et à l'ire et la vitupération des femmes de la petite communauté qui considèrent la demoiselle comme une pestiférée. Rapidement un procès est mis en place où la jeune fille sera soutenue par un journaliste local et une assistante sociale venue directement de Stockholm. Et contre toute attente, chef de gare, teinturier, manoeuvre, entrepreneur et bien d'autres quidams vont se retrouver condamnés par la justice...

>>> Affublée d'un titre hypocrite et racoleur, cette production suédoise bien morale et fort innocente, peut faire aujourd'hui office de référence sur les années 1970 dans les pays scandinaves, considérés à l'époque bien plus libérés et plus ouverts dans le discours social et conséquemment dans la création artistique...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Saison Cinématographique 1970
Critiques (Public)