7 BOXES - 2012

Titre VF 7 BOXES
Titre VO 7 cajas
Année de réalisation 2012
Nationalité Paraguay
Durée 1h40
Genre COMEDIE DRAMATIQUE
Notation 16
Date de sortie en France
Thème(s)
Cinéma paraguayen (ORIGINE)
Bouchers / Charcutiers
Incendies (et / ou) pompiers .....
Accouchements
Pharmacies et pharmacien(ne)s (tous pays confondus)
Milieu médical (Autres pays)
Travestis(sement) (Autres pays)
Barques, pirogues, chaloupes et autres canots .....
Vidéo (Moyen de communication)
Réalisateur(s)
MANEGLIA Juan Carlos SCHEMBORI Tana
Chef(s) Opérateur(s)
CAREAGA Richard
Musique
VILLALBA Fran
Renseignements complémentaires
Scénario : Juan Carlos Maneglia
et Tana Schembori .....
avec la collaboration de Tito Chamorro

Nota :

- Prix du Public, Miami 2013

- Mention du Jury, Palm Springs 2013

- Prix du Jury Jeunes, San Sebastian 2013

- Meilleur Film, festival de Skip City 2013
Acteurs
FRANCO Celso
SOSA Victor
GONZALEZ Lali
GARCIA Nico
PALETITA
PORTILLO Manu
TONANEZ Mario
DAVALOS Nelly
CARDOZO Roberto
GUTIERREZ Luis (2)
GARCIA Katia
JANG Stephen
ENCISO Ever
ARELLANO Arturo
VERA Lorena
GUERRA Alicia
AYALA Beto
Résumé

Pétulant adolescent de dix-sept ans, Victor travaille comme porteur et livreur dans l'immense marché d'Asunción, fort pressé de se constituer un petit pécule afin d'acquérir un téléphone portable avec caméra incorporée, un petit bijou de technologie fortement désiré qui coûte tout de même près de 600.000 guaranis. Aussi accepte-t-il sans aucune hésitation de convoyer avec sa brouette sept coffrets en bois que lui confie Gus le boucher, à une discrète adresse qui lui sera communiquée ultérieurement. Pour cette course, il reçoit en acompte la moitié d'un billet de cent dollars, l'autre moitié lui sera remise à la livraison par le destinataire. Ce qu'il ignore encore, c'est le contenu des caisses qu'il doit acheminer et qui sont censées renfermées une importante somme d'argent répartie en sept parts égales résultant d'une copieuse rançon demandée au père d'une riche héritière enlevée... par son cupide propre époux. Mais par une absurde et navrante confusion dans la transmission d'un message codé mal interprété, entre le mari et le boucher (le mot "légume" désignant la kidnappée et le mot "tomate" la somme d'argent récoltée) c'est l'épouse qui a été minutieusement découpée et répartie en sept parties distinctes au lieu de l'argent, et se trouve désormais, hachée menue dans les boîtes que Victor est en train de convoyer à travers les labyrinthiques ruelles de l'immense marché. Cet incroyable pataquès sanglant et tranchant va de plus se compliquer lorsque la petite copine de Victor se fait malencontreusement voler une des caisses et que la bande du méchant Nelson veut absolument récupérer les fameux billets de banque soit disant dissimulés dans la cargaison du garçon...

>>> Projeté au 6e Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg, ce petit film sud-américain est un vrai bonheur cinématographique, d'une constante habileté scénaristique, d'un humour pétillant et roboratif qui donne envie de mieux connaître la filmographie de ces deux réalisateurs inconnus dans l'hexagone et qui nous soulage des milliers de kilomètres de pellicule médiocre visionnés chaque année...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)