FOLIES DE FEMMES - 1921

Titre VF FOLIES DE FEMMES
Titre VO Foolish wives
Année de réalisation 1921
Nationalité Etats-Unis
Durée 1h50
Genre DRAME
Notation 19
Date de sortie en France
Thème(s)
Jeux (cartes)
Suicide (Cinéma américain)
Handicapés mentaux (tous pays confondus)
Barques, pirogues, chaloupes et autres canots .....
Aristocratie, noblesse et royauté (Cinéma américain)
Chiens (Cinéma américain)
Voyeurisme (Cinéma américain)
Représentant(e)s du culte (Cinéma américain)
Incendies (et / ou) pompiers .....
Chèvres et boucs (tous pays confondus)
Faux-monnayeurs
Prix "Cinéfiches" des meilleures interprétations
Jeux (de hasard)
Amours ancillaires (tous pays confondus)
Folies, démences et autres dérangements de l'esprit (Cinéma américain)
Bossus
Films d'une durée égale ou supérieure à 4 heures (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
STROHEIM Erich Von
Chef(s) Opérateur(s)
DANIELS William H. REYNOLDS Ben F.
Musique
ROMBERG Sigmund SOSIN Donald SEATON Joanna
Renseignements complémentaires
Scénario : Erich Von Stroheim
Distribution : Universal

Nota : Robert Edison remplaça Rudolph Christians qui décède peu de temps avant la fin du tournage .....

- Prix "Cinéfiches" (Meilleure Interprétation) pour Erich von Stroheim .....

- Il existe une version sortie en Amérique Latine d'une durée de 6h24 .....
Acteurs
GEORGE Maude
STROHEIM Erich Von
BUSCH Mae
CHRISTIANS Rudolph
FULLER Dale
GRAVINA Cesare
POLO Malvina
WEBB Louis K.
ALLEN C.j.
EDESON Robert
EDMUNDSEN Al
DE BRULIER Nigel
DU PONT Miss
EMMONS Louise
FORD Harrison
GERMONPREZ Valérie
HANNEN Patsy
PHILBIN Mary
REINACH Edward
Résumé

Le "comte" Wladislaw Sergius Karamzin, capitaine au 3e régiment de hussards de l'armée russe et ses deux "cousines", les princesses Olga et Vera Petznikoff, se sont installés dans la luxueuse villa Amoroso, surplombant une vaste calanque méditerranéenne, dans les environs de Monte-Carlo. Faux titres de noblesse, fausse parenté, leur seul but est d'escroquer les naïfs vacanciers nantis fréquentant les huppés casinos des environs et les nombreux établissements fastueux de la Côte. C'est ainsi qu'ils viennent de jeter leur abusif dévolu sur Helen Hughes, la femme de l'ambassadeur des Etats-Unis en visite protocolaire dans la principauté monégasque. Karamzin va donc s'attacher à séduire la candide épouse, puis prétextant de graves dettes de jeux, lui extorquer un conséquent chèque. Mais c'est sans compter sur la jalouse et perturbée Maruschka, employée de maison dont notre vil charmeur a odieusement profité en lui empruntant régulièrement de l'argent et rendu enceinte de ses basses oeuvres, qui dans un accès de vengeresse folie, met le feu à la villa où ce dernier lutine et butine la crédule Américaine. Cette dernière est sauvée in extremis, Karamzin s'est extirpé rapidement du bâtiment en flammes et les "cousines princières" sont entre temps arrêtées par quelques sagaces policiers. Et voilà que notre vil séducteur se met dans l'idée de suborner la dénommée Marietta, progéniture fort simplette d'un efficace faux-monnayeur de la région...

>>> Une oeuvre essentielle, malheureusement mutilée (la version originale dure environ six heures 24) qui laisse un souvenir inoubliable, avec un éblouissant Erich von Stroheim, sublime dans son extraordinaire interprétation d'une malfaisante canaille, libidineux à souhait, d'un cynisme et d'une abjection redoutables. En tous points, incontournable et unique, à voir et à revoir de toute urgence...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Le Monde des 12/12/1994 et 25/01/1995
- Cinématographe numéro 108
- Cinéma numéros 315, 459
- Image et Son numéros 403, MdC 10
- Positif numéros 267, 292, 443, 555
Critiques (Public)