LECONS D'HARMONIE - 2013

Titre VF LECONS D'HARMONIE
Titre VO Uroki garmonii
Année de réalisation 2013
Nationalité Kazakhstan / Allemagne / France
Durée 2h00
Genre DRAME
Notation 18
Date de sortie en France 26/03/2014
Thème(s)
Cinéma kazakh (ORIGINE)
Ovins (tous pays confondus)
Adolescence (Autres pays)
Milieu scolaire (Autres pays)
Milieu médical (Autres pays)
Vomissements (tous pays confondus)
Patinage
Pêche et pêcheurs (Autres pays)
Insectes
Jumeaux (Autres pays)
Football
Fourmis (tous pays confondus)
Rêves et cauchemars (Autres pays)
Prisons (Autres pays)
Tortures
Suicide (Autres pays)
Jeux (vidéo)
Epilepsie ( tous pays confondus)
Folies, démences et autres dérangements de l'esprit (Autres pays)
Festival d'Amiens (Licorne d'Or)
Réalisateur(s)
BAIGAZIN Emir
Chef(s) Opérateur(s)
ZHAMBAKIYEV Aziz
Musique
Renseignements complémentaires
Scénario : Emir Baigazin
Distribution : Arizona Films Distribution

Nota :

- Le dernier plan du film : un des plus beaux et des plus fascinants de l'histoire du cinéma .....

- Ours d’Argent de la Meilleure Image, Berlin 2013 .....

- Grand Prix / Licorne d’or et Prix d’interprétation masculine, Amiens 2013 .....

- Mention Spéciale, Tribeca 2013 .....

- Meilleur Film, Seattle 2013 .....

- Grand Prix, Sao-Paulo 2013 .....

- Meilleur Premier film et Meilleure image, Philadelphie 2013 .....

- Prix Netpac, Abou Dhabi 2013 .....

- Prix Netpac, Varsovie 2013 .....

- Mention Spéciale, Gand 2013 .....

- Prix Spécial du Jury, Tokyo 2013 .....

- Mention Spéciale pour la Réalisation, Asian Pacific Screen Awards 2013 .....

- Grand Prix du Jury, long métrage européen, Premiers Plans d'Angers 2014 .....
Acteurs
AIDARBEKOV Timur
ANARBAYEV Aslan
ANDASSOV Mukhtar
ADILBEKOVA Anelya
ADILOV Omar
ANARBEKOV Adlet
ANARBEKOV Daulet
NURBERGENOV Nursultan
ORAZYMBETOV Nurdaulet
NURZHAKYP Erasyl
KIRKABAKOV Assan
SULTANBEK Ramazan
MUSLIMOV Beibitzhan
KOBENOVA Bagila
Résumé

A l'extérieur d'un petit village kazakh, le jeune Aslan, âgé de treize ans, vient de sacrifier un mouton, avec l'aide de sa grand-mère, avant de se rendre, comme chaque jour, à l'école. Lors d'une visite médicale, il est victime d'une stupide blague de la part de certains camarades de classe et rapidement mis au ban de la petite communauté. Mutique et taiseux, le garçon s'enferme dans son univers ténébreux et vindicatif, méditant une lente et progressive vengeance. Dans un environnement scolaire tendu, où règne un insidieux et latent climat de violence, alimenté par un incessant racket de l'ensemble des élèves, obligés de force à donner régulièrement un pécule au brutal Bolat qui ne lésine pas à faire rosser les récalcitrants et les pingres, Aslan attend son heure, tranquillement, en confectionnant une minuscule chaise électrique pour les cafards qu'il attrape et fait griller en toute sérénité. Un cours dispensé par les autorités compétentes sur les armes à feu et l'arrivée inattendue d'un nouvel élève, prénommé Mirsain, vont donner à l'existence de notre taciturne garçon, une orientation nouvelle : l'idée de fabriquer un sommaire pistolet, en toute discrétion à l'atelier de menuiserie et le commencement d'une relation amicale, a priori sans faille...

>>> Une première oeuvre étonnante d'intensité et de maturité, d'une trompeuse lenteur apparente, jouxtant simplicité narrative et complexité émotionnelle, avec de troublantes digressions vers les rivages de la folie dans à une apparente harmonie où les morts appellent au loin, à une ultime et nécessaire réconciliation. Pour nous le meilleur film de l'année 2014, visionné avec hébétude et sidération, quelques mois avant sa sortie officielle et nationale, au Festival du Film International d'Amiens 2013...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Libération du 26 mars 2014
- Positif numéro 638
- Cahiers du Cinéma numéro 699
Critiques (Public)