L'HIRONDELLE D'OR - 1966

Titre VF L'HIRONDELLE D'OR
Titre VO Da zui xia
Année de réalisation 1966
Nationalité Hong Kong
Durée 1h31
Genre AVENTURES
Notation 17
Date de sortie en France
Thème(s)
Films cultes
Cinéma hongkongais (ORIGINE)
Films de sabre ( hongkongais) "Wu xia pian"
Poisons (Autres pays)
Enucléation (tous pays confondus)
Alcoolisme et autres beuveries (Autres pays)
Arcs, archers et arbalètes
Arts martiaux (Cinéma hongkongais)
Réalisateur(s)
HU King
Chef(s) Opérateur(s)
NISHIMOTO Tadashi
Musique
CHOW Lan-Ping
Renseignements complémentaires
Scénario : King Hu
et Yang Erh .....
Acteurs
CHENG Pei-Pei
YUEH Hua
CHANG Hsi
CHAO Hsi Yen
CHEN Hung Lieh
CHIANG Yang
CHING Siu-Tong
SAN Alan Chui Chung
YI Feng
HAN Ying-Chieh
HO Li Jen
HSU Hsia
KU Feng
KUAN Ying-Chi
LI Yunzhong
LIN Chien Chuan
PAN Yin tze
SHEN Lao
TUNG Tsai Pao
WANG Jo-Ping
YAM Ho
YANG Chih-Ching
YUEN Siu tien
CHAN Jackie
Résumé

Le fils d'un important dignitaire du gouvernement a été enlevé par la bande du redoutable "Tigre au Visage de Jade" qui compte bien échanger son précieux captif avec un de leur chef, retenu prisonnier. Pour mettre fin à cette puissante engeance criminelle, on envoie l'efficace "Hirondelle d'Or" qui maîtrise avec habilité et dextérité l'hétérogène science des arts martiaux. Rendez-vous est donné dans une anonyme auberge de campagne où l'affrontement entre la gracieuse émissaire et la pléthorique escouade de brigands semble vraiment inégal et disproportionné. Heureusement un anonyme et modeste mendiant, surnommé "Chat Ivre", souvent en état de (fausse) ébriété, accompagné d'un réjouissant groupe d'enfants à l'harmonieuse et bienvenue chorale, apporte son discret coup de main à l'intrépide jeune femme. Ce dernier est en fait un maître des arts martiaux, en concurrence avec un autre (méchant et vil) prétendant au titre suprême, qui sera d'une précieuse aide à l'étonnante Hirondelle d'Or, gravement blessée par une flèche empoisonnée...

>>> Devenue film culte, cette référence absolue du genre "Wu xia pian" reste un must incontournable, qui séduit et fascine, surtout dans sa première partie, par l'incroyable chorégraphie des scènes de combats, l'hiératique beauté de l'actrice principale et une maîtrise visuelle vraiment époustouflante, une oeuvre raffinée qui fut programmée avec bonheur au 20e Festival International des Cinémas d'Asie de Vesoul (2014)...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Positif numéros 505 et 516
- Mad Movies numéro 161
Critiques (Public)