UNE AUTRE FEMME - 1988

Titre VF UNE AUTRE FEMME
Titre VO Another woman
Année de réalisation 1988
Nationalité Etats-Unis
Durée 1h24
Genre DRAME PSYCHOLOGIQUE
Notation 17
Date de sortie en France 01/03/1989
Thème(s)
Folies, démences et autres dérangements de l'esprit (Cinéma américain)
Voyeurisme (Cinéma américain)
Psy(chologue-chiatre) (Cinéma américain)
Réalisateur(s)
ALLEN Woody
Chef(s) Opérateur(s)
NYKVIST Sven
Musique
BACH Jean-Sébastien MAHLER Gustav SATIE Erik
Renseignements complémentaires
Scénario : Woody Allen
Thèmes de jazz interprétés par Bernie Leighton,
Dave Brubeck et Erroll Garner .....
Produit par Robert Greenhut
Distribution : 20th Century Fox

Visa d'exploitation : 69 750
Acteurs
ROWLANDS Gena
FARROW Mia
HOLM Ian
DANNER Blythe
HACKMAN Gene
BUCKLEY Betty
PLIMPTON Martha
HOUSEMAN John
DENNIS Sandy
GELBER Jack
BOSCO Philip
OGDEN STIERS David
YULIN Harris
CONROY Frances
WELSH Ken
FRIEDMAN Bruce Jay
LEIGHTON Bernie
LASLO Mary
SCHULTZ Carol
SILLS Paul
SCHENCK John
BEHN Noel
DAHM Gretchen
FRANK Janet
IVEY Dana
MELAMED Fred
SPIVAK Alice
HAMILTON Josh
MAC COMB Jennifer
GRODY Kathryn
LEVY Jacques (2)
Résumé

Une professeur de philosophie, Marion Post qui s'est installée dans un petit appartement pour écrire un livre, surprend à travers une fissure dans sa cloison, les confidences d'une patiente chez le psychanalyste voisin. D'étranges parallèles et réflexions s'en suivent. Marion prend conscience de problèmes qu'elle tentait d'esquiver et remet en question sa vie professionnelle, sentimentale, relationnelle...

>>> Intéressant portrait de femme rendu bouleversant par le jeu de Gena Rowlands...

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
Critiques (Public)
Comment dire l'immense bonheur de voir, de ressentir ce nouveau moment de Woody Allen "Hannah et ses soeurs", "September", à chaque oeuvre de cette lignée bergmano- tchekhovienne encore plus de grâce, de lumière, de sensibilité, de délicatesse, de sérénité dans les tourments. Gena Rowlands, sortie tout droit des films de Cassavetes, est belle, digne, bouleversante. Son regard, l'aura de Mia Farrow, la présence émouvante de John Houseman. Comment dire l'immense bonheur de retrouver Woody Allen ? (D.W.Graphite)