THE ASSASSIN - 2015

Titre VF THE ASSASSIN
Titre VO Nie yin niang
Année de réalisation 2015
Nationalité Taiwan
Durée 1h45
Genre DRAME
Notation 17
Date de sortie en France 09/03/2016
Thème(s)
Cinéma taiwanais (ORIGINE)
Anes et autres mulets...
Tunnels
Arcs, archers et arbalètes
Chèvres et boucs (tous pays confondus)
Milieu rural (Autres pays)
Enterrés-vivants / Emmurés-vivants .....
Papillons (tous pays confondus)
Magiciens et prestidigitateurs (Autres pays)
Réalisateur(s)
HOU Hsiao-Hsien
Chef(s) Opérateur(s)
LEE Mark
Musique
LIM Giong
Renseignements complémentaires
Scénario : Hsiao-Hsien Hou,
Cheng Ah, T'ien-wen Chu,
Xing Pei et Hai-Meng Hsieh .....
Distribution : AD Vitam

Visa d'exploitation : 143 933
Acteurs
CHANG Chen
QI Shu
YUN Zhou
TSUMABUKI Satoshi
NI Dahong
YONG Mei
LEI Zhen Yu
HSIEH Nikki Hsin-Ying
JUAN Ethan
SHEU Fang-Yi
PICOUX Jacques
CHANG Shao-Huai
MEI Fang
SHIH Chun
Résumé

Afin de mettre fin aux possibles dissidences qui semblent se manifester dans la province de Weibo, l'empire chinois, en permanents conflits, en ce neuvième siècle, avec certains gouverneurs autonomistes ou rebelles, envoie la dénommée Nie Yinniang, originaire de cette région, pour châtier le haut responsable officiel, un certain Tian Ji'an, cousin de notre mystérieuse justicière, mais aussi, dans le passé, son tendre promis. La jeune femme, toute habillée de noir et de détermination, a été formée par une nonne, aux redoutables arts martiaux dont elle est devenue une éminente et mortelle virtuose. Parcimonieuse en paroles, en émotions retenues, d'une tranchante efficacité guerrière, la jeune femme devra choisir entre son allégeance à la dynastie Tang et ses lointaines émotions toujours sinueusement vivaces...

>>> Un évident ravissement du spectateur s'insinue peu à peu dans la vision et le déroulement d'une histoire finalement secondaire qui prend en fait ses aises et son envergure dans une lumineuse osmose avec le décor pictural, d'une venteuse pièce ornementée à foison de rideaux, de draperies et de tapisseries, d'une paisible étendue d'eau cotonnée de brumes et de langueurs, d'une permanente chorégraphie entre les éléments extérieurs et les lancinantes vibrations d'un pathos omniprésent, souvent en incursif contrepoint de quelques obsédants tambours impérieux et psalmodiques...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
Critiques (Public)