LES OGRES - 2015

Titre VF LES OGRES
Titre VO
Année de réalisation 2015
Nationalité France
Durée 2h24
Genre COMEDIE DRAMATIQUE
Notation 17
Date de sortie en France 16/03/2016
Thème(s)
Milieu du théâtre (Cinéma français)
Camions et camionnettes (tous pays confondus)
Autobus et autocars (tous pays confondus)
Oies (tous pays confondus)
Alcoolisme et autres beuveries (Cinéma français)
Fêtes foraines et parcs d'attractions (Cinéma français)
Moto(cyclettes) et autres scooters (Cinéma français)
Tchekhov (Anton)
Milieu médical (Cinéma français)
Aquarium (tous pays confondus)
Vaches, boeufs, taureaux et autres ruminants .....
Vomissements (tous pays confondus)
Feux d'artifice (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
FEHNER Léa
Chef(s) Opérateur(s)
POUPARD Julien
Musique
CATAIX Philippe
Renseignements complémentaires
Scénario : Catherine Paillé,
Léa Fehner et Brigitte Sy .....
Distribution : Pyramide

Visa d'exploitation : 135 738
Acteurs
FEHNER François
BOUVAREL Marion
BARBE Marc
HAENEL Adèle
FEHNER Inès
DUENAS Lola
CATAIX Philippe
LEHALLIER Christelle
DE CHAUNAC Thierry
HAUWELLE Nathalie
BAH Ibrahima
DUMONS Daphné
D'ASSUMCAO Patrick
LERAY Mélanie
SCHMITT Vincent
BAJON Anthony
PARIS Emilie
MARTINAGE Luc
Résumé

Une longue et sinueuse enfilade de voitures, camionnettes et caravanes, le "Davai Théâtre", un groupe de comédiens itinérants en route pour une prochaine représentation échafaudée sur une pièce d'Anton Tchekov que l'on donnera, sous un chapiteau à chaque fois remonté, pour un spectacle virevoltant où l'adhésion et la proximité des spectateurs sont provoquées d'une façon permanente et complice, dans un époustouflant maelstrom d'émotions et de vibrations, à l'apogée d'un texte étonnant et coloré. Côté coulisses, de sourdes tensions endogènes, attisées par la permanente incandescence de personnalités excessives, cabossées par les aléas d'une existence souvent tangente et des egos fragiles ou surdimensionnés, fomentent de réguliers affrontements quelquefois à la limite de la méchanceté et de la cruauté. Chacun, à sa façon, dans une féroce et précieuse appétence protéiforme, comme ces personnages effrayants et mythiques qui apparaissent dans certains contes, se sent animé, déchiré par un besoin cannibale de bouffer la vie et les autres, insatiablement, peu importe les dévastations de cette maladive tempête existentielle, mais avec toujours cette magnétique et rugueuse nécessité d'un groupe indivisible, d'une communauté mue par la même passion dévorante, concrétisée chaque soir par le spectacle annoncé...

>>> Peu de réalisations françaises dégagent une telle exubérance "spectaculaire", une aussi prodigieuse énergie de la part des comédiens présents dont l'investissement et la prodigalité submergent littéralement le spectateur d'un tourbillonnement émotionnel et musical qui rappelle avec bonheur certaines réussites d'un Kusturica inspiré...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)