A L'INTERIEUR - 2007

Titre VF A L'INTERIEUR
Titre VO
Année de réalisation 2007
Nationalité France
Durée 1h20
Genre GORE
Notation 12
Date de sortie en France 13/06/2007
Thème(s)
Accouchements
Photos et photographes (Cinéma français)
Chats (tous pays confondus)
Vomissements (tous pays confondus)
Rêves et cauchemars (Cinéma français)
Enucléation (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
BUSTILLO Alexandre MAURY Julien
Chef(s) Opérateur(s)
BARES Laurent
Musique
CHANFRAULT François-Eudes
Renseignements complémentaires
Scénario : Alexandre Bustillo
et Julien Maury .....
Distribution : La Fabrique de Films

Visa d'exploitation : 115 611
Acteurs
PARADIS Alysson
TABOURIN Jean-Baptiste
LULE Claude
FROT Dominique
ROUSSEL Nathalie
MARCHASSON François-Regis
DALLE Béatrice
RAHIM Tahar
GUEZ Emmanuel
BERTHILLOT Ludovic
LANZI Emmanuel
DUVAUCHELLE Nicolas
SAÏDI Aymen
Résumé

Victime d'un terrible accident de voiture dans lequel son mari fut tué, Sarah, une jeune photographe d'un magazine, n'a guère subi de blessures graves et l'enfant qu'elle porte paraît en bonne santé. Quatre mois plus tard, le soir de Noël, une inconnue sonne à la porte de sa maison, prétextant une vague panne de son véhicule et désirant passer un appel téléphonique en urgence. Méfiante, la jeune femme refuse et se barricade chez elle, surtout que l'étrangère semble, par certains de ses dires, parfaitement connaître sa situation. Un coup de fil aux services de la police municipale, provoque le passage d'une patrouille qui ne constate rien de particulier ni de suspect. C'est pourtant en pleine nuit, dans son sommeil, que Sarah se fait violemment agresser par l'intruse, parvenant in extremis à trouver un refuge précaire dans la salle de bain...

>>> Pour qui veut se faire une idée du cinéma gore, de sa dramaturgie efficace mais simpliste et de ses débordements sanglants, cette œuvre est un parfait exemplaire, une brutale démonstration. Pas moins de sept morts violentes, avec en prime une sauvage énucléation et une sordide éventration, jalonnent le déroulement macabre d'un scénario aux motivations plausibles, mais dont les nombreux excès et les lourdes outrances côtoient en permanence l'invraisemblance et l'aberration. Reste ce maladif plan de fin, aux confins d'une étrange folie donnant lieu à cette singulière maternité ...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Mad Movies numéro 198
Critiques (Public)