LES PARENTS DE MA FEMME - 1922

Titre VF LES PARENTS DE MA FEMME
Titre VO My wife's relations
Autres titres VF LE NEUVIEME MARI D'ELEONORE
Année de réalisation 1922
Nationalité Etats-Unis
Durée 0h24
Genre COURT METRAGE
Notation 15
Date de sortie en France 12/12/1924
Thème(s)
Burlesques (Cinéma américain) courts métrages
Postes et Télécommunications
Milieu culinaire (tous pays confondus)
Trains et gares (Cinéma américain)
Photos et photographes (Cinéma américain)
Réalisateur(s)
CLINE Eddie KEATON Buster
Chef(s) Opérateur(s)
LESSLEY Elgin
Musique
Renseignements complémentaires
Scénario : Eddie Cline
et Buster Keaton .....
Distribution : First National
Produit par Joseph M. Schenck
Acteurs
KEATON Buster
BEERY Wallace
COLLINS Monte
DELL Wheezer
MADISON Harry
PRICE Kate
ROBERTS Joe
WILSON Tom
Résumé

Dans un quartier d'une grande cité américaine habité par une nombreuse population d'étrangers, où différentes langues sont parlées et où personne ne se comprend, le brave Buster Keaton se bat avec une imposante "coulée" de guimauve qu'il colle sur les frusques du facteur venant lui apporter du courrier. Une fatale méprise le conduit auprès d'un juge de paix, pour avoir brisé accidentellement une lucarne et sans même s'en rendre compte, se retrouve marié par cet officier judiciaire qui ne comprend que le polonais, à une imposante et volumineuse créature prénommée Kate. Cette dernière le ramène à la maison et le présente à sa famille, composée de quatre frangins d'une effarante balourdise générale. Après un repas familial où seule l'ingéniosité de Keaton lui permettra de manger un morceau de viande (faire croire que l'on est vendredi, jour de jeûne carné) et une nuitée des plus agitées, notre brave époux verra tous les membres de sa nouvelle famille changer radicalement de comportement à son égard, lorsque la fameuse lettre apportée par le préposé, ouverte indiscrètement, révèle qu'il est l'héritier d'une conséquente fortune. Immédiatement une splendide résidence est achetée, un photographe convoqué et bientôt la dramatique révélation se précise, Keaton n'était pas le vrai destinataire du courrier qui annonçait le fameux héritage...

>>> Une violente et grotesque charge contre la famille comme réceptacle et générateur d'un étouffement de l'individu et de sa personnalité qui peut se percevoir comme une indirecte critique déguisée de l'ascendance relationnelle de la dynastie des Talmadge dont Buster Keaton avait épousé une des représentantes, un an auparavant...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)