TONI ERDMANN - 2016

Titre VF TONI ERDMANN
Titre VO Toni Erdmann
Année de réalisation 2016
Nationalité Allemagne / Autriche / Roumanie
Durée 2h42
Genre COMEDIE DRAMATIQUE
Notation 16
Date de sortie en France 17/08/2016
Thème(s)
Milieu scolaire (Cinéma allemand) (est et ouest)
Chiens (Autres pays)
Patinage
Voitures (Limousine) (tous pays confondus)
Drogue -consommation- (Cinéma allemand) (est et ouest)
Masturbation .....
Taxis (Cinéma allemand) (est et ouest)
Réalisateur(s)
ADE Maren
Chef(s) Opérateur(s)
ORTH Patrick
Musique
Renseignements complémentaires
Scénario : Maren Ade
Distribution : Haut et Court Distribution

Visa d'exploitation : 144 905

Nota :

- Prix FIPRESCI Cannes 2016
Acteurs
SIMONISCHEK Peter
HÜLLER Sandra
WITTENBORN Michael
LOIBL Thomas
PÜTTER Trystan
MINIS Hadewych
RUSSEL Lucy
BISU Ingrid
IVANOV Vlad
COCIAS Victoria
BANZARU Radu
BERGOLD Anna Maria
BORMANN Niels
BURKHARD Ingrid
CIUCUR Manuela
DAFINESCU Cezara
EICHEL Julischka
HÖFELS Klara
JANUSZEWSKI Tadeusz
KEOGH John
LOLOV Sava
LÖW Jürg
MALEKTOROVYCH Victoria
MOHO Lennart
PADUREANU Cosmin
PAPADOPOL Alexandru
REINECKE Ruth
RENECKE Ursula
RINDJE Irene
RIZEA Miriam
STANKE Hartmut
STOICA Luana
WACKERBARTH Nicolas
WIMMER Ingo
WINKELMANN Rita
Résumé

Ines Conradi est une dynamique jeune femme âgée de trente-sept ans, actuellement consultante pour une entreprise roumaine de production pétrolière qui cherche de nouveaux partenaires financiers internationaux, mais aussi à dégraisser un personnel inadapté et pléthorique dans de nécessaires et radicales restructurations. De passage dans sa famille en Allemagne, elle n'a guère le temps ni l'esprit à des retrouvailles, profondément obnubilée par la prochaine entrevue à Bucarest des différents intervenants économiques. Venue et repartie en coup de vent, elle découvre abasourdie son paternel, en chair et en os, passablement grimé, avec une imposante perruque et d'impressionnantes fausses dents, graviter dans sa sphère professionnelle, se faisant passer pour une notoriété dans la gestion des affaires économico-politiques, ayant ses entrées à l'ambassade des Etats-Unis, sous le nom de Toni Erdmann. C'est ainsi qu'il va semer une saine pagaille dans l'entourage de sa fille, avec son comportement inadapté et décalé qui lentement va contaminer sa progéniture, peu à peu gagnée par cette libertaire désinvolture qui réveille les cœurs et assèche les obséquieux formalismes d'une fausse bienséance et les facheuses contraintes sociétales...

>>> Rarement une œuvre cinématographique d'une aussi consistante longueur, aura été aussi peu concernée par sa durée, tellement l'ambiance générale qui se dégage des séquences, s'affiche dans l'humour mordant et la décontraction existentielle, sans jamais se prendre trop au sérieux, pour retrouver l'essence même du bonheur fait de diffus souvenirs engrangés au fil du temps qui passe...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)