LE TOUR DU MONDE DE DOUBLEPATTE ET PATACHON - 1924

Titre VF LE TOUR DU MONDE DE DOUBLEPATTE ET PATACHON
Titre VO Raske Riviera rejsende
Année de réalisation 1924
Nationalité Danemark
Durée 1h20
Genre BURLESQUE
Notation 14
Date de sortie en France
Thème(s)
Sculpteurs et sculpture
Cinéma danois (ORIGINE)
Trésors
Trains et gares (Autres pays)
Bateaux de croisière (Autres pays)
Folies, démences et autres dérangements de l'esprit (Cinéma danois)
Coiffeurs et barbiers ...
Milieu culinaire (tous pays confondus)
Représentant(e)s du culte (Cinéma danois)
Anes et autres mulets...
Tour de Pise (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
LAURITZEN Lau
Chef(s) Opérateur(s)
FISCHER Hugo
Musique
Renseignements complémentaires
Scénario : Lau Lauritzen
Acteurs
BECH Philip
BERG Stina
JORGENSEN Karl
KJOGE Alfred
MADSEN Harald
MELSING Svend
MÄES Valdemar
SCHENSTROM Carl
PETERSEN Agnes
Résumé

Nos deux amis, Pat et Patachon, sont ouvriers apprentis auprès d'un sympathique maître-sculpteur, père d'une adorable demoiselle courtisée à la fois par un séduisant jeune homme et par une arrogante fripouille fort imbue de sa personne. Une altercation de ce dernier avec les deux aides va se terminer en rixe et provoquer la chute d'un antique vase italien qui en se brisant révèle l'existence d'un mystérieux parchemin, indiquant l'emplacement d'un second palimpseste, auprès d'un autre sculpteur transalpin, qui devrait dévoiler l'emplacement d'un trésor. Voilà donc Pat et Patachon, accompagnés de la fille du patron, en partance, par train et bateau, en direction de l'Italie. Bien sûr notre trio est discrètement suivi par la petite crapule du magasin qui va les traquer jusque dans un solitaire monastère où derrière une anonyme pierre se cache moult pièces d'or, aussi convoitées par une bande de malfrats locaux. Heureusement le chéri de la demoiselle, déguisé en moine, mettra son grain de sel et d'astuce pour sauver le fructueux magot consciencieusement ramené au bercail...

>>> Certainement l'une des œuvres les plus abouties du fameux duo comique danois qui malgré un titre français d'une incompréhensible bêtise, mérite une plus large et plus importante diffusion afin de faire connaître ces deux acteurs étonnants qui auraient même inspirés, quelquefois, pour certains gags, les immenses Laurel et Hardy...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)