LE TECKEL - 2015

Titre VF LE TECKEL
Titre VO Wiener-dog
Année de réalisation 2015
Nationalité Etats-Unis
Durée 1h28
Genre COMEDIE SATIRIQUE
Notation 12
Date de sortie en France 19/10/2016
Thème(s)
Chiens (Cinéma américain)
Vétérinaires (tous pays confondus)
Vomissements
Rêves et cauchemars (Cinéma américain)
Auto-stop (tous pays confondus)
Drogue -consommation- (Cinéma américain)
Trisomie (tous pays confondus)
Jeux (vidéo)
Autobus et autocars
3e âge (Cinéma américain)
Réalisateur(s)
SOLONDZ Todd
Chef(s) Opérateur(s)
LACHMAN Edward
Musique
LARSON Nathan LAVINO James
Renseignements complémentaires
Scénario : Todd Solondz
Distribution : ARP Sélection

Visa d'exploitation : 145 215
Acteurs
COOKE Keaton Nigel
LETTS Tracy
DELPY Julie
GERWIG Greta
CULKIN Kieran
GARCIA Rigoberto
ALVAREZ Haraldo
LONG Connor
BROWN Bridget
CONNOR Curran
TAHAN Charlie
DE VITO Danny
GRAY Molly
MAYNARD Tyler
DRUID Devin
WASHINGTON Sharon
PANG Andrew
CHAKRABARTI Samrat
BARYSHNIKOV Anna
GRAYNOR Ari
TURTON Kett
GERRALD Trey
MAMET Clara
REIS Katherine
SUAREZ Alexis
BECKLER Steven Ted
BURSTYN Ellen
LOWERY Marcella
MAMET Zosia
SHAW Michael James
LUDWIG Melo
MARTIN Scott
PONTON Jen
Résumé

Récupéré dans un refuge pour chiens abandonnés, un teckel baptisé "Saucisse" est acquis par un père de famille pour l'offrir à son fils Remi, apparemment guéri d'un fâcheux cancer. La complicité entre le canidé et l'enfant est immédiate et joyeuse, alors que du côté parental, c'est des tentatives de séances de dressage, une obéissance imposée et l'obligation de dormir enfermé dans une cage, au sous-sol de la spacieuse maison. Après une rugueuse stérilisation, quelques jeux ébouriffants avec Remi, les oreillers et autres édredons du salon et un abus de barres de céréales occasionnant des vomissements en nombre, les adultes profitent du grave dérangement stomacal du chien afin de le ramener chez le vétérinaire pour une radicale euthanasie. L'assistante de ce dernier ne pouvant se résoudre à cette cruelle solution, décide de quitter son emploi en emmenant le brave chien qu'elle va soigner comme un petit enfant. N'ayant plus rien qui ne la retienne désormais, elle accepte de suivre un ancien camarade de classe rencontré par hasard, accompagné du teckel, jusque dans l'état de l'Ohio, où le jeune homme vient rendre visite à son frère Tom et sa copine April, tous deux trisomiques qui vont se faire un plaisir d'adopter le chien. Bien plus tard, nous retrouvons notre fameux teckel en laisse, avec comme nouveau maître, un certain Dave Schmerz, piteux scénariste occasionnel et consternant enseignant dans une école de cinéma qui dans son désespoir et sa solitude imagine tout faire sauter sur son lieu de travail, aidé du chien muni d'une puissante bombe à retardement. Le dernier propriétaire du chien sera une vieille dame aigrie, obsédée par sa mort prochaine à qui une vague jeune parente est venue rendre visite pour bénéficier du traditionnel chèque offert à chacun de son passage. Mais c'est effectivement le teckel qui mourra en premier, écrasé par une voiture, en voulant franchir une voie rapide de circulation...

>>> Une morose et tenace déception, pour nous qui adorions les rigueurs et les raideurs acidulées du metteur en scène, dans la plupart de ses films précédents, se dégage finalement de cette œuvre inaboutie, aux séquences souvent hasardeuses, avec maintes scènes laissées en plan dans leur finalité révélatrice de la médiocrité humaine et que le morcellement en sketches souvent anémiques n'arrange nullement...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)