MA' ROSA - 2016

Titre VF MA' ROSA
Titre VO Ma' Rosa
Année de réalisation 2016
Nationalité Philippines
Durée 1h50
Genre DRAME
Notation 15
Date de sortie en France 30/11/2016
Thème(s)
Cinéma philippin (ORIGINE)
Drogue -consommation- (Autres pays)
Drogue -trafic- (Autres pays)
Taxis (Autres pays)
Prostitution (Autres pays)
Homosexualité masculine (Autres pays)
Grands magasins et supermarchés (tous pays confondus)
Jeux (cartes)
Hôtels (Autres pays)
Réalisateur(s)
MENDOZA Brillante
Chef(s) Opérateur(s)
FLORES Odyssey
Musique
BARROZO Teresa
Renseignements complémentaires
Scénario : Troy Espiritu
Distribution : Pyramide

Visa d'exploitation : 145 557

Nota :

- Prix d'Interprétation Féminine pour Jaclyn Jose, Cannes 2016 .....
Acteurs
JOSE Jaclyn
DIAZ Julio
GEISLER Baron
ANGELES Jomari
SESE Neil Ryan
CABRAL Mercedes
EIGENMANN Andi
FERNANDEZ Mark Anthony
ROCO Felix
CONFIADO Mon
LOPEZ Maria Isabel
RUIZ Ruby
DURAY John Paul
Résumé

Efficace et active mère de famille, Rosa Reyes gère le quotidien de ses quatre enfants, celui d'un mari toxicomane et les affaires d'une épicerie fourre-tout dans un quartier populeux et déshérité de la vaste capitale philippine. En douce des autorités locales, elle régente aussi un petit trafic de cristaux de méthamphétamine qu'elle revend quotidiennement à bien des clients réguliers ou de passage. Un soir, la dénonciation d'un adolescent du quartier, monnayant ainsi la libération de son frangin en prison, provoque une efficace descente de police et l'arrestation immédiate du couple emmené manu militari au commissariat. Mais au lieu de les conduire et de les auditionner dans les règles de l'art, dans les locaux officiels des forces de l'ordre, ils sont dirigés vers l'arrière du bâtiment, pour un interrogatoire plus discret et plus accommodant, dans des bureaux annexes où rapidement on leur propose de classer l'affaire contre la remise d'une somme de 200.000 pesos. Dans l'impossibilité de payer cette somme faramineuse, Rosa accepte finalement de donner le nom de son fournisseur attitré, un certain Jomar qui sera, la même nuit, identifié et arrêté. Mais l'argent récupéré sur le dealer ne correspond pas au montant réclamé par les policiers corrompus et se sera désormais aux enfants de la jeune femme de se débrouiller pour trouver auprès des proches, des relations et des voisins le montant faisant encore défaut...

>>> Avec une pertinente efficience et une redoutable obstination, le metteur en scène Brillante Mendoza continue, de film en film, sa peinture sans faille ni fioriture du milieu des bidonvilles et des laissés-pour-compte de Manille, en insistant avec méthode et démonstration sur l'incroyable corruption de bien des instances judiciaires du pays...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Libération du 30 novembre 2016
Critiques (Public)