LA LIGNE DU DESTIN - 1956

Titre VF LA LIGNE DU DESTIN
Titre VO Rekava
Autres titre VO
Année de réalisation 1956
Nationalité Sri Lanka
Durée 1h29
Genre COMEDIE DRAMATIQUE
Notation 15
Date de sortie en France
Thème(s)
Cinéma sri lankais (ORIGINE)
Singes (Autres pays)
Mariage (Autres pays)
Cécité (Autres pays)
Serpents (tous pays confondus)
Jeux (marelle) (tous pays confondus)
Exorcismes
Marionnettes et marionnettistes .....
Incinération / Crémation
Pickpockets (tous pays confondus)
Eléphants
Photos et photographes (Autres pays)
Cerfs-volants .....
Voyances, cartomancie et autres divinations (tous pays confondus)
Echasses (tous pays confondus)
Balançoires (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
PERIES Lester James
Chef(s) Opérateur(s)
BLAKE Willie
Musique
SHANTHA Sunil
Renseignements complémentaires
Scénario : Lester James Peries
Acteurs
DHARMAPRIYA Somapala
FERNANDO Myrtle
PALIHAKKARA Shesha
DE SILVA Romulus
DIAS N. R.
NANAYAKKARA D. R.
SERASINGHE Irangani
Résumé

Un sympathique gamin âgé d'une douzaine d'années, prénommé Sena, parvient à récupérer la bourse d'un folâtre saltimbanque qui officie dans la région, en échasses et avec son petit singe Kiko, dérobée par deux brutaux voleurs de grands chemins. Pour le remercier, le bateleur lui dévoile les lignes de la main, lui annonçant un avenir rayonnant et de puissants dons de guérisseur. Quelques temps plus tard, sa petite camarade de jeu, Anula, est victime d'un incompréhensible évanouissement qui sera diagnostiqué comme une progressive cécité, qu'une visite chez un ophtalmologue de la grande ville révélera comme irrémédiable. La gamine qui fut présente aux élucubrations du bonimenteur volé, demandera à son petit ami de lui poser les mains sur ses yeux, avec pour étonnante et hasardeuse conséquence de recouvrir immédiatement la vue. Lorsque l'incroyable nouvelle se répand dans les environs, les malades et les éclopés se mettent à affluer, une aubaine pour Sooty, le père du garçon, un efficace pickpocket.

>>> Premier long métrage du fameux metteur en scène sri lankais Lester James Peries, projeté au toujours attrayant Festival International des Cinéma d'Asie de Vesoul (2017), lors d'une rétrospective consacrée à son pays, qui dénonce à la fois une certaine crédulité des pauvres gens et un fanatisme religieux en sourde embuscade...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)