APRES LA TEMPETE - 2016

Titre VF APRES LA TEMPETE
Titre VO Umi yori mo mada fukaku
Année de réalisation 2016
Nationalité Japon
Durée 1h57
Genre COMEDIE DRAMATIQUE
Notation 16
Date de sortie en France 26/04/2017
Thème(s)
Cinéma japonais (ORIGINE)
Autobus et autocars
Détectives privés (Autres pays)
Prêteurs sur gages et monts-de-piété
Chiens (Autres pays)
Baseball
Relations entre père et fils (Autres pays)
Trains et gares (Cinéma japonais)
Ecrivains (Cinéma japonais)
Cyclisme
Jeux (Autres)
Réalisateur(s)
KORE-EDA Hirokazu
Chef(s) Opérateur(s)
YAMAZAKI Yutaka
Musique
HANAREGUMI
Renseignements complémentaires
Scénario : Hirokazu Kore-eda
Distribution : Le Pacte

Visa d'exploitation : 146 408
Acteurs
ABE Hiroshi
MAKI Yoko
KOBAYASHI Satomi
FRANKY Lily
IKEMATSU Sôsuke
NAKAMURA Yuri
TAKAHASHI Kazuya
OZAWA Yukiyoshi
MINEMURA Rie
MATSUOKA Izumi
FURUTACHI Kanji
KURODA Daisuke
HAYAMA Shôno
CURTIS Mickey
TATEISHI Ryôko
IKEDA Michie
HIGASHIYAMA Akemi
NAKAMURA Makoto
IMAMOTO Yôko
MATSUMOTO Jun
MINAMIHISAMATSU Mana
KAMACHI Takanori
IKEGAMI Kôhei
ASHIHARA Kensuke
HASHIZUME Isao
KIKI Kirin
Résumé

Souvent fauché, à cause d'une sérieuse addiction aux paris sportifs, essentiellement hippique, cycliste et canin, le sympathique Shinoda Ryôta végète dans une marginale et fluctuante activité de détective privé qui lui permet aussi de suivre, avec discrétion et modération, le quotidien de son ex-épouse Kyoko pour laquelle il a bien des difficultés à payer la mensuelle pension alimentaire octroyée pour l'éducation de leur fils Shingo, âgé d'une douzaine d'années. Notre privé en herbe végète désormais dans une sorte de nostalgie passéiste d'un lointain bonheur familial que lui rappelle ses fréquentes visites à sa vieille mère, une adorable créature emprunte de bonté et de sagesse, mais aussi de son couple et de la faste période de son premier (et seul) roman fort bien accueilli par la critique littéraire de l'époque. C'est lors d'une inaccoutumée rencontre du gamin et de ses parents, chez l'adorable grand-mère, alors même qu'un violent typhon souffle sur la région, qu'une éventuelle possibilité pour le couple de retrouvailles se précise, mais surtout l'émergence d'une solide complicité entre le père et son fils...

>>> Traversée d'une grande et diffuse tendresse pour ses personnages qui se frottent à un présent quelque peu rébarbatif voire hostile, souvent désarçonnés par un passé plus harmonieux, cette bienheureuse réalisation du grand metteur en scène nippon débouche sur une vision douce-amère de l'existence, quelquefois hantée par les incertitudes et les regrets, mais bien plus optimiste que dans les opus précédents...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)