TUNNEL - 2016

Titre VF TUNNEL
Titre VO Teo-neol
Année de réalisation 2016
Nationalité Corée du Sud
Durée 2h06
Genre FILM CATASTROPHE
Notation 15
Date de sortie en France 03/05/2017
Thème(s)
Films catastrophes (tous pays confondus)
Cinéma coréen (du sud) (ORIGINE)
Tunnels
Journalisme et presse (Autres pays)
Vidéo (Moyen de communication)
Photos et photographes (Autres pays)
Incendies (et / ou) pompiers .....
Hélicoptères (tous pays confondus)
Chiens (Autres pays)
Huis clos (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
KIM Seong-Hun
Chef(s) Opérateur(s)
KIM Tae-Sung
Musique
MOK Young-Jin
Renseignements complémentaires
Scénario : Seong-hun Kim
Distribution : Version Originale / Condor

Visa d'exploitation : 146 340
Acteurs
BAE Doona
HA Jung-Woo
LEE Sang-Hee
OH Dal-Su
Résumé

Efficace et fringant vendeur de voitures, le dénommé Jung-soo est plutôt fort pressé de rejoindre, en cette fin d'après-midi, sa petite famille, pour fêter l'anniversaire de sa gamine, qui aimerait tant qu'on lui offre un chiot pour ses quatre ans. Après un arrêt à une station-service, il s'enfonce dans un tunnel récemment inauguré, censé lui faire gagner du temps et de la distance pour rejoindre son domicile et les siens. C'est à ce moment de son parcours, qu'un tragique éboulement débute dans la galerie souterraine, par puissantes vagues successives, rattrapant le véhicule engagé et le bloquant sous des amas de pierrailles et de gravats. Parvenant à joindre téléphoniquement l'extérieur pour alerter les secours, il devra tenter de survivre avec seulement deux bouteilles d'eau et un banal gâteau crémeux acheté pour commémorer la fête de son enfant. Bientôt il constate qu'un autre véhicule est bloqué dans l'effondrement, avec une conductrice apparemment blessée et son petit chien Tengie, affamé et fureteur. Alors qu'au dehors les secours se mettent en place vaille que vaille, à deux endroits distincts du tunnel, avec la débordante présence des médias et des incontournables officiels, nos survivants vont devoir lutter contre la soif, la faim et la peur, alors même que les batteries, électriques et téléphoniques arrivent à leur terme...

>>> En dehors du classique huis-clos propre à tout "film-catastrophe" à connotation de claustration, cette production coréenne insiste avec bonheur sur l'inquiétante incurie des secours, la scandaleuse prévarication des travaux d'ingénierie et la suprématie des notions de profits et de rentabilité, méprisables causes avérées de bien des désastres...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)