L'AMANT D'UN JOUR - 2017

Titre VF L'AMANT D'UN JOUR
Titre VO
Année de réalisation 2017
Nationalité France
Durée 1h20
Genre COMEDIE DRAMATIQUE
Notation 15
Date de sortie en France 31/05/2017
Thème(s)
Milieu universitaire (Cinéma français)
Réalisateur(s)
GARREL Philippe
Chef(s) Opérateur(s)
BERTA Renato
Musique
AUBERT Jean-Louis
Renseignements complémentaires
Scénario : Philippe Garrel,
Arlette Langmann, Jean-Claude Carrière
et Caroline Deruas-Garrel .....
Distribution : SBS Distribution

Visa d'exploitation : 143 162

Nota :

- Prix SACD 2017 pour Philippe Garrel .....
Acteurs
CARAVACA Eric
GARREL Esther
CHEVILLOTTE Louise
SPIGARELLI Laetitia
TOUCANG Paul
KYSYL Félix
CHARREL Michel
SERGEANT Marie
BRIDET Nicolas
NAASZ Raphaël
BACHELET Justine
BOUILLETTE Christian
Résumé

Effondrée après la rupture avec son petit ami Matéo, un fringant garçon de son âge, Jeanne, vingt-trois ans, débarque, avec larmes et bagages, chez son père Gilles, à la recherche d'un impératif hébergement et d'un réconfortant soutien. Quelle n'est pas sa surprise, son étonnement voire son agacement de découvrir que la nouvelle compagne de son paternel, depuis trois mois, prénommée Ariane, se trouve être une demoiselle de sa génération, en fait une étudiante de la classe de philosophie de son géniteur, brillant enseignant universitaire. Pendant que Jeanne se morfond dans une lancinante et tenace douleur amoureuse et suicidaire, Ariane se prend un jeune amant de passage, un garçon qui la courtisait, lors d'une soirée en sa compagnie, prétextant une visite intempestive chez sa mère. Alors que le désarroi de Jeanne s'estompe lentement, une sympathique complicité sororale la rapproche grandement d'Ariane qui l'emmène oublier sa peine, dans une animée soirée dansante. Finalement, les jours suivants, à force de fausses intrigues et d'opiniâtres persévérances, le couple avec Matéo se reforme, la relation amoureuse de son père s'épuise et se délite après une nouvelle aventure d'Ariane, dans son irrépressible quête du plaisir, à la fois dérisoire et fondamentale, exacerbée par un donjuanisme libertaire et dévastateur...

>>> De toute évidence, ce qui s'impose et se démarque dans ce dernier film du réalisateur, s'inscrit dans l'interprétation magistrale de Louise Chevillotte, bien plus sobre et plus remarquable que sa partenaire Esther Garrel, dotée d'un discret problème d'élocution qui lui fait constamment avaler les mots, au grand désappointement du spectateur obligé d'une concentration ciblée au détriment d'une harmonieuse perception de l'ensemble. Par contre, on adhère pleinement à la lumineuse idée de scander le déroulement du film d'une balisante voix off narrative qui repositionne l'intrigue, dans le temps et l'événement. Somme toute une œuvre bienvenue, mais quelque peu en deçà des dernières incandescences du metteur en scène, essentiellement dans une incomplétude du témoignage des affects et des sentiments...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)