LA REGION SAUVAGE - 2016

Titre VF LA REGION SAUVAGE
Titre VO La región salvaje
Année de réalisation 2016
Nationalité Mexique / Danemark / France / Allemagne / Norvège / Suisse
Durée 1h40
Genre FANTASTIQUE
Notation 12
Date de sortie en France 19/07/2017
Thème(s)
Météorites et autres comètes .....
Extra-terrestres (Autres pays)
Homosexualité masculine (Cinéma mexicain)
Milieu médical (Cinéma mexicain)
Masturbation .....
Moto(cyclettes) et autres scooters (Autres pays)
Arpenteurs, géomètres et topographes (tous pays confondus)
Chèvres et boucs (tous pays confondus)
Ambulances (tous pays confondus)
Enurésie - Incontinence ( tous pays confondus)
Cinéma mexicain (ORIGINE)
Réalisateur(s)
ESCALANTE Amat
Chef(s) Opérateur(s)
CLARO Manuel Alberto
Musique
FIGUEROA Igor HEFTYE Fernando
Renseignements complémentaires
Scénario : Amat Escalante
et Gibrán Portela .....
Distribution : Le Pacte

Visa d'exploitation : 146 933
Acteurs
JOHNSTON Kenny
BUCIO Simone
CORONA Fernando
MEZA Jesus
RAMOS Ruth
VILLAVICENCIO Eden
PELAEZ Andrea
ESCALANTE Oscar
TRUEBA Bernarda
Résumé

Mariée au descendant d'une riche famille locale qui a fait sa fortune dans la confiserie, Alejandra, mère de deux turbulents enfants, apprend par un hasard malencontreux que son mari Angel fréquente régulièrement le frère cadet de la jeune femme, prénommé Fabian, infirmier dans un hôpital de la ville, dans une clandestine relation homosexuelle plus ou moins consentie. Lorsque le garçon fait la connaissance de la mystérieuse Veronica, venue se faire soigner pour une morsure au flanc droit, enthousiaste et séduit par la dynamique personnalité de la jeune femme, il la présente bientôt à sa frangine. De confidences en complicité, cette dernière lui dévoile l'existence d'une nébuleuse et secrète cabane au fin fond de la forêt, habitée par un vieux couple de chercheurs qui abrite une créature tentaculaire, vaguement céphalopode, d'origine extraterrestre, qui dispense un incommensurable plaisir à celui ou celle qui se retrouve entre ses anneaux et ses appendices. Seul problème récurrent et fâcheux, il arrive que la monstrueuse entité se lasse de la même présence humaine et deviennent par conséquent mortellement violente. Alejandra accepte de mener cette inédite expérience hors norme et en revient finalement subjuguée et prête à renouveler l'incroyable expérience...

>>> Au-delà de l'énoncé primaire et symbolique du scénario qui évoque et convoque avec un certain bonheur reptilien la suffocation dévorante du désir, l'œuvre s'englue et se dissipe dans des additifs surnuméraires, souvent bouffonnes de l'intrigue, pour faire du remplissage et des inutilités en pagaille pour notre plus grinçant désappointement.
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Nota : un sommet du grotesque et du ridicule dans la scène montrant l'endroit de l'impact de la météorite où désormais les animaux forniquent à qui mieux mieux...

Bibliographie
Critiques (Public)