ALPS - 2011

Titre VF ALPS
Titre VO Alpeis
Année de réalisation 2011
Nationalité Grèce
Durée 1h33
Genre COMEDIE DRAMATIQUE
Notation 16
Date de sortie en France 27/03/2013
Thème(s)
Sports (Divers)
Cinéma grec (ORIGINE)
Ambulances (tous pays confondus)
Milieu médical (Autres pays)
Cécité (Autres pays)
Suicide (Autres pays)
Coiffeurs et barbiers ...
Réalisateur(s)
LANTHIMOS Yorgos
Chef(s) Opérateur(s)
VOUDOURIS Christos
Musique
Renseignements complémentaires
Scénario : Yorgos Lanthimos
et Efthymis Filippou .....
Distribution : A3 Distribution

Visa d'exploitation : 136 073

Nota :

- Osella du Meilleur Scénario, Venise 2011 .....

- Meilleur Film, Sydney 2011 .....
Acteurs
PAPOULIA Angeliki
SERVETALIS Aris
VEKRIS Johnny
LABED Ariane
ANTZOULATOS Ilias
BAHOUROS Tasos
FILIPPOU Efthymis
FILIPPOU Labros
KALAMITSI Evdokia
KYROZI Maria
MOULAS Antonis
PSYLLAKIS Stavros
Résumé

Quatre individus se retrouvent régulièrement pour faire ensemble, le compte-rendu de leurs activités spécifiques au sein d'une société secrète baptisée "Alps" dont ils sont actuellement les seuls membres actifs. Le choix de cette dénomination tient d'abord du fait de la neutralité du nom qui ne dévoile rien, mais aussi symboliquement en référence au fameux massif montagnard avec toute sa majesté affirmative et unique. D'ailleurs, le chef du petit groupe, un ambulancier, s'est arrogé le surnom de Mont Blanc, sommet le plus haut de la chaîne, laissant à ses subalternes, une infirmière, une gymnaste rythmique et son entraîneur, le choix de quelques pics ou crêtes de taille moindre. Leur sacerdoce, remplacer un être cher, récemment décédé, auprès de sa famille ou de ses proches pour les aider à supporter plus facilement la perte d'une personne aimée, une traumatisante absence. C'est ainsi que l'infirmière est amenée à jouer, contre rémunération (mais les quatre premières visites son gratuites) le rôle d'une jeune joueuse de tennis victime d'un grave accident, auprès des parents qui, au fur et à mesure des entrevues, peaufinent le comportement, la gestuelle, le phrasé, l'interprétation de la provisoire remplaçante. Des rôles et des démarches a priori bien codifiés qui n'empêchent pas certaines rivalités et autres considérations abusives...

>>> Entre un discret humour grinçant et un abyssal vertige existentiel, émiettant avec délectation une réalité souvent ordinaire et banale pour en faire, dans une absurdité désormais vécue comme une normalité quotidienne, une nouvelle réalité, un autre monde, d'une effarante proximité qui dans son individualité est encore considéré aujourd'hui comme la manifestation d'un dérangement de l'esprit et qui dans une globalité sociétale dérive gaillardement vers l'autocratisme, le fascisme et la dictature...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Annuel du Cinéma 2014
- Positif numéro 623
Critiques (Public)