FAUTE D'AMOUR - 2017

Titre VF FAUTE D'AMOUR
Titre VO Nelyubov
Année de réalisation 2017
Nationalité Russie / France / Belgique / Allemagne
Durée 2h07
Genre DRAME
Notation 15
Date de sortie en France 20/09/2017
Thème(s)
Cinéma russe (ORIGINE)
Milieu scolaire (Cinéma soviétique et russe)
Trains et gares (Cinéma soviétique et russe)
Coiffeurs et barbiers ...
Photos et photographes (Autres pays)
Milieu médical (Cinéma soviétique et russe)
Morgues
Ronflements
Cantines
Réalisateur(s)
ZVYAGINTSEV Andrei
Chef(s) Opérateur(s)
KRICHMAN Mikhail
Musique
GALPERINE Evgueni GALPERINE Sacha
Renseignements complémentaires
Scénario : Andrey Zvyagintsev
et Oleg Negin .....
Distribution : Pyramide

Visa d'exploitation : 145 953
Acteurs
SPIVAK Maryana
HOPE Yanina
ROZIN Aleksey
NOVIKOV Matvey
PISAREVA Daria
VASILYEVA Marina
KEISS Andris
FATEEV Aleksey
STOIANOV Maxim
SHMYKOVA Varvara
Résumé

En instance de se séparer, le couple Boris et Zhenia n'arrête pas de se disputer, avec une intempestive violence verbale teintée d'acrimonieuse aigreur et de reproches mordants. Chacun a déjà formaté égoïstement la suite de son existence : lui fréquente désormais une jeune femme enceinte de ses œuvres et elle s'est liée avec un cadre prêt à l'épouser. Restent à vendre l'appartement et à caser leur fils âgé de douze ans, prénommé Aliocha, devenu une vraie plaie, une charge encombrante et surnuméraire. Entre les incessantes vitupérations quotidiennes et le chapelet des récriminations journalières dont le couple se "congratule" allègrement, le gamin sombre dans un profond désespoir imperceptible par des parents trop occupés à se déchirer à chaque entrevue. Puis, une après-midi, dépassé par cet irrépressible sentiment de rejet et d'abandon, le garçon quitte précipitamment l'appartement. Ce n'est que deux jours plus tard, après un signalement de son école, que la disparition de l'enfant est constaté. Après une audition des deux géniteurs par la police qui leur conseille fortement de prendre contact avec un groupe de recherches habilité à ce genre d'investigation, les recherches commencent vaille que vaille avec battues systématiques dans les environs, interrogation d'un proche camarade, placardages d'affichettes...

>>> Rien de bien nouveau sous l'ère Poutine qui globalise parfaitement tous les travers de la société capitaliste avec son individualisme forcené, ses téléphones portables comme seul faux contact virtuel et spasmodique, le culte du corps et de la performance physique et l'obsédante conformité aux normes communes, qu'elles soient professionnelles, sociétales ou comportementales, tout en cultivant un individualisme rageur teinté de nombrilisme narcissique et de taiseuse soumission...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)