MISE A MORT DU CERF SACRE - 2017

Titre VF MISE A MORT DU CERF SACRE
Titre VO The killing of a sacred deer
Année de réalisation 2017
Nationalité Irlande / Etats-Unis / Grande-Bretagne / Grèce
Durée 2h00
Genre DRAME
Notation 7
Date de sortie en France 01/11/2017
Thème(s)
Cinéma irlandais (ORIGINE)
Moto(cyclettes) et autres scooters (Autres pays)
Milieu médical (Autres pays)
Adolescence (Autres pays)
Chorales
Masturbation .....
Réalisateur(s)
LANTHIMOS Yorgos
Chef(s) Opérateur(s)
BAKATAKIS Thimios
Musique
Renseignements complémentaires
Scénario : Yorgos Lanthimos
et Efthymis Filippou .....
Distribution : Haut et Court

Nota : Prix du Scénario, Cannes 2017 ex-aequo avec "A beautiful day" de Ramsay .....
Acteurs
KIDMAN Nicole
SILVERSTONE Alicia
FARRELL Colin
CASSIDY Raffey
KEOGHAN Barry
CAMP Bill
FARMER BERGMAN Anita
SULJIC Sunny
CHELF FISHER Megan
HUTTON BEASMORE Lea
ELLE Josephine
POPE Jerry
WANG Ming
SIZEMORE Nathaniel
WILLET William
POOLE Charles
DAL VERA Denise
POOLE Michelle
CLARK Amy
CROSS William
BENTLEY Bryant
MEYER Kenneth
DAVIS Debbie
RIDLEY Matt
ADAMS Dylan Keith
NEWSOM John
SCHRAUB Steven
DOONE Richard
POPOLIN Joanne
HARDEN John W.
CHEN Shuo
SPARKS Christina
BAILEY Michael Lee
ELLERMAN Kathleen
GERDING Robert
DEJEAN Laura
ELLERMAN George W.
PITTINGER David
LUCAS Dori
MALONEY Gary
BRADEN
BROWNLEE John E.
SCHROEDER Brian D.
CHAMBERS Charles P.
PULLINS IV Aaron
RICHARDSON K. D.
LOXLEY Tessa
HENSON Jennifer
POLEN Derek
COLLINS Juliane
DOBROZSI Michelle
DUNN Donnie
FARRELL Shawn P.
KRISTY Beverly
MAC CANE Harry
OVERMAN Michael D
WALKER Steven Terry
Résumé

De par leurs éminentes professions respectives, les Murphy font partie de la haute bourgeoisie locale d'une grande cité urbaine, transpirant l'aisance et le confort matériels et les artifices habituels d'un bonheur familial, deux enfants épanouis et charmants, Bob âgé de douze ans et sa sœur Kim, bientôt quinze ans. Steven Murphy, le paternel, brillant chirurgien a pris sous sa protection un jeune adolescent de l'âge de sa fille, prénommé Martin, qu'il voit plus ou moins en catimini et qui finalement va peu à peu s'incruster dans son environnement domestique et professionnel. Nous apprenons ainsi, au fil des échanges et des rencontres, que le gamin rend responsable le médecin de la mort de son père, Jonathan Lang, décédé sur une table d'opération, alors que le praticien était quelque peu imprégné d'alcool. Il demande donc à ce dernier, en morbide et cruelle réparation compensatoire, qu'il sacrifie un des trois membres de sa famille. Un refus ou une hésitation de sa part provoquerait irrémédiablement le trépas progressif de ses enfants et de son épouse, après une perte de l'usage de leurs membres inférieurs, puis plus tard, un abondant saignement des yeux. Effectivement, quelques jours après, Bob se retrouve paralysé des jambes, bientôt suivi par sa sœur, laissant le corps médical dans un profond désarroi et d'insolubles interrogations.

>>> Une salve d'applaudissements pour l'intrépide et courageux spectateur qui se sera ingurgité ces infatuées cent vingt minutes d'une globuleuse prétention, pontifiant allègrement dans une narration fantastico-médicale avec d'incongrues pulsions vengeresses et de risibles facultés paranormales qui nous laissent perclus et en colérique sidération, dans un abyssal mécontentement envers cette réalisation insipide et creuse, d'un metteur en scène qui nous avait suavement enchanté par le passé...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)