A BEAUTIFUL DAY - 2017

Titre VF A BEAUTIFUL DAY
Titre VO You were never really here
Année de réalisation 2017
Nationalité Grande-Bretagne
Durée 1h25
Genre DRAME
Notation 16
Date de sortie en France 08/11/2017
Thème(s)
Tueurs à gages (tous pays confondus)
Pédophilie
Hôtels (Cinéma américain)
3e âge (Cinéma américain)
Suicide (Cinéma américain)
Chats (tous pays confondus)
Taxis (Cinéma américain)
Réalisateur(s)
RAMSAY Lynne
Chef(s) Opérateur(s)
TOWNEND Thomas
Musique
GREENWOOD Jonny
Renseignements complémentaires
Scénario : Lynne Ramsay
d'après un roman de Jonathan Ames .....
Distribution : SND

Nota :

- Meilleure Interprétation Masculine pour Joaquin Phoenix, Cannes 2017 .....

- Prix du scénario, Cannes 2017 ex-aequo avec "La mise à mort du cerf sacré" de Lanthimos .....
Acteurs
PHOENIX Joaquin
SAMSONOV Ekaterina
NIVOLA Alessandro
MANETTE Alex
DOMAN John
ROBERTS Judith
ARNOLD Madison
BABINSKY Jason
DOHMEN Cristina
DUNHAM Leigh
EASTON Kate
PANDO Frank
PENA Silvia
PRICE Scott
REEVE Christian
SUMMERS Ronan
WILDE Jonathan
JEREZ Joseph Anthony
MERCADO Jalina
Résumé

Vétéran GI dans le perturbant conflit irakien et certainement ancien flic dans une unité d'intervention, Joe survit activement au profond de la jungle new-yorkaise, dans de saumâtres et violents règlements de compte, en efficace tueur à gages taciturne et secret. Couturé de moult cicatrices physiques de par ses fiévreuses activités vengeresses et tailladé de récurrentes balafres psychiques liées à une enfance familiale traumatisante, il vient de se voir proposer un nouveau contrat de récupération et d'éradication dans la haute sphère étatique de la région, en l'occurrence, retrouver la gamine du sénateur Votto qui se trouve immergée dans un discret réseau pédophile régenté par un puissant homme politique en nouvelle campagne élective gouvernementale. Dans un premier temps, il parvient relativement facilement à récupérer la jeune fille prénommée Nina, mais se retrouve de suite immergé dans un espace de violence incontrôlable avec pour victime, entre autres, sa propre mère, une énergique petite vieille à la lisière d'une extravagante sénilité. Animé d'une farouche détermination et d'une mortelle dextérité avec son arme favorite, un simple marteau d'artisan, il se lance dans une fracassante riposte effrénée et ravageuse...

>>> Malgré une fâcheuse propension à ponctuer des situations en suspens, d'aborder certains événements du passé seulement en pointillé et de laisser flotter l'intrigue dans une volontaire (et peut-être prétentieuse) imprécision narrative, ce quatrième long métrage de la réalisatrice mérite le détour et notre assentiment, déjà rien que pour la performance artistique de Joaquin Phoenix, fort justement primée aux ors cannois...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)