SEULS - 2016

Titre VF SEULS
Titre VO
Année de réalisation 2016
Nationalité France
Durée 1h30
Genre FANTASTIQUE
Notation 8
Date de sortie en France 08/02/2017
Thème(s)
Ascenseurs et monte-charges
Personnages de bande dessinée (Cinéma français)
Karting (tous pays confondus)
Grande Roue (tous pays confondus)
Milieu médical (Cinéma français)
Fêtes foraines et parcs d'attractions (Cinéma français)
Grands magasins et supermarchés (tous pays confondus)
Bicyclettes
Voitures (Rolls-Royce) (tous pays confondus)
Ambulances (tous pays confondus)
Adolescence (Cinéma français)
Hôtels (Cinéma français)
Autobus et autocars
Rêves et cauchemars (Cinéma français)
Bains et piscines (tous pays confondus)
Enterrés-vivants / Emmurés-vivants .....
Drones (tous pays confondus)
Handicapés mentaux (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
MOREAU David
Chef(s) Opérateur(s)
LOIR Nicolas
Musique
COUDERT Robin
Renseignements complémentaires
Scénario : David Moreau
d'après la BD de Fabien Vehlmann
et Bruno Gazzotti .....
Adaptation : Guillaume Moulin
et David Moreau .....
Distribution : Studiocanal

Visa d'exploitation : 143 759
Acteurs
LESAFFRE Sofia
BAK Stéphane
DU PAC Jean-Stan
LOCKHART Kim
DORET Thomas
GUITTET Jeanne
PREVOT Renan
EL GARBY KLAI Evelyne
BOUKHITINE Lyèce
VEGA Rio
CACHON Jérôme
ULLMANN Nicolas
Résumé

Après un réveil à nouveau fort tardif, Leïla, une dynamique adolescente de seize ans, découvre, étonnée la disparition de ses parents et au dehors, des rues et des avenues parfaitement vides de toute présence humaine. Durant son inquiète déambulation en vélo, dans une ville morte, sans plus aucun réseau téléphonique, elle joint enfin deux autres jeunes de sa génération, prénommés Terry et Camille, dans le même état de sidération et d'incompréhension, devant cette déroutante absence d'animation, de vie, de présence. Le trio ainsi constitué croisera bientôt le dénommé Dodji, un taciturne jeune homme qui refuse de suivre le petit groupe, préférant s'emparer d'un scooter et partir dans une autre direction. A la nuit tombée, une nouvelle rencontre, le volubile Yvan, fils d'un riche homme d'affaires qui s'était constitué une impressionnante collection de voitures de luxe que nos désormais quatre jeunes vont emprunter sans scrupules pour étendre leurs investigations, retrouvant le remuant Dodji blessé par une acérée fléchette en acier. Trouvant refuge dans un hôtel haut de gamme, les adolescents s'aperçoivent de la présence d'une mystérieuse entité qui manipule de dangereux poignards. De plus, du haut de leur cossue immeuble, il s'aperçoivent que la ville est entourée d'un menaçant nuage sombre et cendré progressant inexorablement.

>>> Si parfois l'atmosphère de certaines séquences présente une tension bienvenue, provoquant une adéquation, voire une complicité du spectateur, l'ensemble du film, de la narration en passant par l'interprétation, frise souvent l'amateurisme, le manque de moyens techniques et financiers ainsi que bien des banalités scénaristiques, sans oublier un stupide dénouement voulant laisser la possibilité d'une suite...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- L'Ecran Fantastique numéros 383 et 387
Critiques (Public)