GALVESTON - 2018

Titre VF GALVESTON
Titre VO Galveston
Année de réalisation 2018
Nationalité Etats-Unis
Durée 1h31
Genre DRAME
Notation 13
Date de sortie en France 10/10/2018
Thème(s)
Road-movies (Cinéma américain)
Milieu médical (Cinéma américain)
Billard (tous pays confondus)
Motels (Cinéma américain)
Tatouages (tous pays confondus)
Prostitution (Cinéma américain)
Prisons (Cinéma américain)
Réalisateur(s)
LAURENT Mélanie
Chef(s) Opérateur(s)
POTIER Arnaud
Musique
CHOUARAIN Marc
Renseignements complémentaires
Scénario : Jim Hammett
d'après un roman de Nic Pizzolatto .....
Distribution : Les Bookmakers / The Jokers

Visa d'exploitation : 149 643
Acteurs
FOSTER Ben
FANNING Elle
REINHART Lili
VALVERDE Maria
BRIDGES Beau
ARAMAYO Robert
ODUYE Adepero
PRICE Tinsley
ESCAMILLA Michael Ray
PRICE Anniston
LEWANDOWSKI Heidi
CHAMBERS Jamel
BELL Samantha
JOHNSON DENTS Rhonda
AMITRANO Christopher
BEEBE Tuesday
STEINBERG Rob
KING Don A.
LANE Michael John
BALL Perry
MACK Shay
GROVER Jeffrey
GALE Oscar
SESSIONS Alicia
DE VON JOHNSON Jay
AKAKPO Jamal
MAC FARLAND C.k.
VON BUSECK Sean
BAYNARD Heidi Christina
SESSOMS Jimmie Lee
NOBLE Christian I.
FOSTER Lauran
KING G. Peter
JACKSON Gerald
TYRONE Neal
TESTMAN Tyrone
BRIDGES Glenn D.
DEMETER Marc
FORTUNATO Robert
MOORER GASKINS Brent
HIGGINS Thomas Mark
LUNDGREN John Archer
JACKSON Terry (3)
Résumé

Les temps sont durs et l'avenir incertain pour Roy Cady, membre actif d'un gang de la Nouvelle-Orléans auquel son boss a tendu un piège pour l'éliminer et qui souffre en plus d'un possible cancer des poumons bien avancé, ne lui laissant que peu d'espoir de survie. Ce qui ne l'empêche pas de réagir âprement au vicieux guet-apens tendu par les maléfiques sbires, en parvenant à supprimer les tueurs qui l'attendaient et de prendre la fuite, en compagnie d'une jeune prostituée prénommée Raquel, retenue prisonnière dans les locaux où s'est déroulée la brutale agression. Commence un fastidieux road-movie pour tenter d'échapper aux poursuivants qui ne vont pas tarder à réagir et se lancer à leurs trousses. Après un détour par la cafardeuse mégalopole d'Orange, où la jeune fille vient récupérer sa "petite sœur" (en fait sa gamine, née d'un rapport forcé avec son beau-père) le duo décide de se planquer et de se ressourcer dans la discrétion et l'anonymat d'un motel de passage. Ayant récupéré au début de leur cavale, certains compromettants papiers pour son patron, Roy décide de le faire chanter et de tenter de l'escroquer d'une confortable somme de 75.000 dollars...

>>> Malgré une solide prestation de l'acteur Ben Foster (et une plus mitigée composition de sa partenaire Elle Fanning, en mijaurée pleureuse et translucide) cette première œuvre américaine de la boulimique Mélanie Laurent, transpire trop l'application et la pondération d'un travail bien fait, qu'une véritable création cinématographique libérée des contraintes et des freins inhérents à la production...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)