LOUP, Y ES-TU ? - 1926

Titre VF LOUP, Y ES-TU ?
Titre VO Ulvejaegerne
Autres titre VO Ulve-Jaegerne
Année de réalisation 1926
Nationalité Danemark
Durée 1h58
Genre COMEDIE BURLESQUE
Notation 9
Date de sortie en France
Thème(s)
Crevaisons
Barques, pirogues, chaloupes et autres canots .....
Pêche et pêcheurs (Cinéma danois)
Bateaux à vapeur
Campings .....
Chasse
Poissons
Chiens (Autres pays)
Sables mouvants (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
LAURITZEN Lau
Chef(s) Opérateur(s)
FISCHER Hugo BENTSEN Carlo
Musique
Renseignements complémentaires
Scénario : A.V. Olsen
Acteurs
SCHENSTROM Carl
MADSEN Harald
SCHRODER Christian
BERG Stina
STRIBOLT Oscar
JENSEN Arthur
BAUDITZ Lise
LINDSTROM Viggo
BEWER William
SCHMIDT Gorm
HINZ Carl
ERLIND Sho
WILKEN Charles
REDAL Aage
NIELSEN Henry
FELUMB-FRIIS Mathilde
Résumé

L'édifiante histoire des "célèbres chasseurs de loups" commence dans la petite auberge locale "Au murmure des tilleuls" tenue par le sympathique couple Max et Wilhelmine Biersack. C'est pourquoi, quotidiennement s'y retrouvent, à la table d'hôtes, moult ouvriers et artisans de la petite communauté villageoise environnante. Le ventripotent tenancier confesse à ses amis avoir eu, il y a vingt-cinq ans, une courte relation amoureuse qui a donné lieu à la naissance d'une petite fille, une paternité insoupçonnée qu'il n'a apprise que fort récemment. Le lieu de villégiature de la mystérieuse demoiselle n'est guère situé bien loin de notre assemblée à laquelle fait aussi partie l'étudiant Hans Georg dont les parents possèdent une résidence dans la région incriminée. Ce dernier, en vélo, victime d'une crevaison, est dépanné par notre serviable duo, Pat et Patachon. S'en suit bientôt une nouvelle crevaison pour un autre cycliste que nos amis avaient provoquée en dissimulant dans le gravier du chemin, une planche à clous. Alors que le second bonhomme manifeste violemment sa contrariété, l'étudiant plutôt conscient de leur précarité, offre un repas à nos indigents compagnons, à la fameuse taverne communautaire. Dans le journal régional, un entrefilet annonce que quelques loups ont été aperçus dans les profondes forêts du Himmelberg et qu'un couple d'amoureux a disparu dans les parages. Les membres de la table d'hôtes se proposent d'aller traquer les dangereux canidés, une occasion aussi pour le patron du bistrot de retrouver peut-être sa fille. Cette dernière, prénommée Anémone, fait la connaissance de l'étudiant Hans Georg, venu pêcher en toute tranquillité et en barque, dans un lac proche. Bien sûr, Pat et Patachon qui se sont intronisés experts en science lupine, feront partie de l'expédition. Nos intrépides aventuriers sylvestres, débarquant de leur bateau, tombent sur un allègre groupe de jeunes femmes en camping qui les accueillent avec colère et méfiance. Ayant enfin pu expliquer leur présence, les chasseurs sont désormais les bienvenus. Lors d'une battue, nos nemrods font connaissance de Tobias, le père adoptif de l'amoureuse Anémone, un vindicatif misanthrope qui les accueille à coups de fusil et libère une meute de chiens, bien sûr pris pour des loups par les fuyards. Pendant ce temps, Max fait enfin la connaissance de sa fille et de son père adoptif, alors qu'au village, les épouses sans nouvelles de leurs piètres maris se croient désormais veuves éplorées et s'en viennent dans la contrée. Tout finira par s'arranger dans la bonne humeur...

>>> Hormis pour le spectateur, consterné par un humour d'une confondante bêtise, dans des situations qui sont étirées en longueur et dont la vacuité devient suffocante. Il est vrai que l'année 1925 marque en profondeur une réelle dissension entre le metteur en scène Lau Lauritzen et ses deux acteurs principaux qui, après un salutaire passage chez le réalisateur d'origine finlandaise, Gustav Molander, espéraient un marquant renouvellement et une amélioration qualitative de la série en évidente perdition.
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)