ROOM - 2015

Titre VF ROOM
Titre VO Room
Année de réalisation 2015
Nationalité Irlande / Canada
Durée 1h58
Genre DRAME
Notation 15
Date de sortie en France 09/03/2016
Thème(s)
Cinéma irlandais (ORIGINE)
Rats et autres souris (tous pays confondus)
Milieu médical (Autres pays)
Suicide (Autres pays)
Télévision (Autres pays)
Chiens (Autres pays)
Balançoires (tous pays confondus)
Patinage
Jeux (lego) (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
ABRAHAMSON Lenny
Chef(s) Opérateur(s)
COHEN Danny
Musique
RENNICKS Stephen
Renseignements complémentaires
Scénario : Emma Donoghue
d'après un roman de cette dernière .....
Distribution : Universal Pictures

Visa d'exploitation : 143 814
Acteurs
LARSON Brie
TREMBLAY Jacob
BRIDGERS Sean
CREWSON Wendy
MAC MASTER Sandy
GORDON Matt
BRUGEL Amanda
PINGUE Joe
ALLEN Joan
DARNELL-MARTIN Zarrin
ANVAR Cas
MACY William H.
LEE Jee-Yun
EDWARDS Randal
MADER Justin
STURIK Ola
FERNANDEZ-STOLL Rodrigo
O'SHEA Rory
MAC CAMUS Tom
DRUMMOND Kate
FULTON Jack
CHUNG Chantelle
HERD Derek
PARK Megan
POTTS Graeme
WELLS Katelyn
WIETERSEN Brad
Résumé

Enfermée depuis sept années dans le minuscule espace d'une unique pièce qui fait à peine la superficie d'un petit hangar, Ma vit ainsi confinée, avec son fils Jack, âgé de cinq ans, avec comme seul contact extérieur, l'homme qui l'a enlevée et qui la séquestre depuis, passant certaines nuits dans l'habitacle, le gosse alors relégué dans une armoire murale, avec la stricte interdiction d'en sortir. N'ayant jamais connu l'extérieur, le garçon s'est créé son univers de jeu et de vie personnel alimenté par les lectures de sa mère et la boîte magique qui trône sur un meuble, en fait un vulgaire poste de télévision qui diffuse de bienvenues irréalités meublant l'univers mental de l'enfant. Dans l'impossibilité de s'échapper, une unique et solide porte constamment fermée, sécurisée par un système électronique codé, la jeune femme imagine un hasardeux et spécieux stratagème pour accéder à la liberté. Après avoir certifié à son fils de l'existence d'un monde extérieur avec des personnes susceptibles de les aider, elle lui demande de simuler son décès, le corps enroulé dans un tapis, que leur geôlier ne manquera pas de vouloir enterrer au dehors. L'incroyable subterfuge réussit finalement, Jack parvenant à se faire secourir par un passant et de fil en aiguille, avec l'aide de la police, délivrer sa mère de son enfermement. Alors que pour le garçon, l'adaptation à cette nouvelle existence se fait avec une étonnante facilité, pour la mère, les retrouvailles avec ses parents désormais divorcés, l'émergence d'une grave dépression, bouleversent en profondeur cette difficile renaissance...

>>> Une intrigue dramatique qui rappelle certains faits divers sordides de ces dernières années, mais que le réalisateur a su transcender par-delà une vision misérabiliste éventuelle et facile, en privilégiant l'étonnante et constante osmose entre la mère et l'enfant, une interprétation rigoureuse et remarquable de l'actrice principale, Brie Larson, consacrée par l'Oscar de la Meilleure Interprétation Féminine 2016...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)