UN GRAND VOYAGE VERS LA NUIT - 2018

Titre VF UN GRAND VOYAGE VERS LA NUIT
Titre VO Di qiu zui hou de ye wan
Année de réalisation 2018
Nationalité Chine
Durée 2h18
Genre COMEDIE DRAMATIQUE
Notation 17
Date de sortie en France 30/01/2019
Thème(s)
Films tournés (en partie ou entièrement) en relief (tous pays confondus)
Cinéma chinois (ORIGINE)
Billard (tous pays confondus)
Chiens (Autres pays)
Ping-pong (tous pays confondus)
Moto(cyclettes) et autres scooters (Autres pays)
Autobus et autocars (tous pays confondus)
Trains et gares (Autres pays)
Serpents (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
BI Gan
Chef(s) Opérateur(s)
DONG Jingsong CHIZALLET David YAO Hung-I
Musique
LIM Giong HSU Chih-Yuan
Renseignements complémentaires
Scénario : Gan Bi
Distribution : Bac Films

Visa d'exploitation : 150 028
Acteurs
CHANG Sylvia
CHEN Yongzhong
HUANG Jue
LEE Hong-Chi
LI Meng
TANG Wei
ZENG Meihuizi
Résumé

De retour à Kaili, sa ville natale, dans la province de Guizhou, après le décès de son père, Luo Hongwu, la quarantaine placide et débonnaire, hérite d'une vieille camionnette dégingandée, sa sœur gardant un ancien restaurant en ruines et en succession. La découverte fortuite d'une énigmatique photo dissimulée dans le mécanisme défraîchi d'une horloge fatiguée, réveille en lui le souvenir lointain d'une femme aimée, Wan Quiwen, qu'il va tenter de retrouver, dans une nébuleuse quête prégnante et maladive, entre rêves et réalité, imagination et souvenirs chaotiquement emmêlés. Une errance souvent noctambule qui mène indifféremment dans les profondeurs d'une mine ou par des aériens et magiques flottements vers une fête musicale locale, traversée par les élancements du karaoké et des possibles amoureux...

>>> Un classique résumé scénaristique s'avère vain et désuet tant les interférences entre récit verbal (souvent en voix-off) et narration visuelle se croisent, se heurtent ou se complémentent dans une conjonction presque en permanence décalée et perméable entre onirisme incontrôlé, lointaine réminiscence et tangible réalité du moment, sans cesse en immersion dans des strates émotionnelles en latence ou en effervescence...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)