UN AMOUR PAS COMME LES AUTRES - 1962

Titre VF UN AMOUR PAS COMME LES AUTRES
Titre VO A kind of loving
Année de réalisation 1962
Nationalité Grande-Bretagne
Durée 1h53
Genre COMEDIE DRAMATIQUE
Notation 16
Date de sortie en France 26/09/2012
Thème(s)
Free Cinéma (britannique)
Cinéma britannique (ORIGINE)
Mariage (Cinéma britannique)
Photos et photographes (Cinéma britannique)
Cantines
Autobus et autocars (tous pays confondus)
Football
Pharmacies et pharmacien(ne)s (tous pays confondus)
Musique et musiciens (Cinéma britannique)
Hôtels (Cinéma britannique)
Milieu médical (Cinéma britannique)
Alcoolisme et autres beuveries (Cinéma britannique)
Vomissements (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
SCHLESINGER John
Chef(s) Opérateur(s)
COOP Denys
Musique
GRAINER Ron
Renseignements complémentaires
Scénario : Willis Hall
et Keith Waterhouse .....
d'après un roman de Stan Barstow
Acteurs
BATES Alan
RITCHIE June
HIRD Thora
PALMER Bert
KEEN Pat
BOLAM James
SMETHURST Jack
NELSON Gwen
RONANE John
ROWLANDS Patsy
DEACON Michael
ROBERTSON Annette
FERRIS Fred
ROSSITER Leonard
MARKHAM Harry
MADDEN Peter
BUCKINGHAM Yvonne
COOK David
DESMONDE Jerry
FRASER Helen
GLADWIN Joe
GREEN Reginald
LIVINGSTONE Douglas
MOSLEY Bryan
PORCHER Ruth
RALSTON Bud
RIGBY Graham
STAFF Kathy
WOOD Fred
Résumé

Une grande cité industrielle anglaise, dans les années 1960, et son insistante grisaille atmosphérique, avec ses quartiers ouvriers typiques, ses traditionnels autobus à impériale et son impressionnante usine paternaliste qui emploie une conséquente et disponible main-d'œuvre locale. C'est là que vit et travaille Victor Arthur Brown comme dessinateur industriel dans l'entreprise-phare de la région, qui se sent bien des attirances pour la blonde Ingrid Rothwell, une pimpante collègue de travail officiant dans la section dactylographie de la même imposante manufacture et qui ne semble guère réticente à ses quotidiennes et discrètes attentions. De séductions réciproques en tempérées proximités, le jeune couple commence bientôt une liaison effective et soutenue qui, malheureusement à la première intimité copulative, se conclut par une grossesse inattendue et non désirée, avec comme conséquence presque inéluctable, un passage devant les édiles de la cité, pour un mariage civil précipité. Après quelques sporadiques moments de complicité, l'harmonie des époux, obligés de loger chez la mère de la jeune femme, va rapidement se détériorer de par cette permanente promiscuité avec une véritable harpie acariâtre et belliqueuse. Et comble de malheur et d'infortune, Ingrid fait une grave chute dans les escaliers et perd son enfant...

>>> Méconnu représentant du Free Cinéma britannique sur les écrans de l'hexagone, ce premier long métrage de John Schlesinger, futur transfuge cinématographique vers les States, bénéficie d'un superbe travail en noir et blanc de l'image, sans oublier la solide présence des deux acteurs principaux, d'une exemplaire et séduisante complémentarité
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Positif numéro 648
- Jeune Cinéma numéros 352/353
Critiques (Public)