PARASITE - 2018

Titre VF PARASITE
Titre VO Gisaengchung
Année de réalisation 2018
Nationalité Corée du Sud
Durée 2h12
Genre COMEDIE DRAMATIQUE
Notation 16
Date de sortie en France 05/06/2019
Thème(s)
Milieu judiciaire et juridique (Autres pays)
Chauffeurs (de maître) (tous pays confondus)
Cinéma coréen (du sud) (ORIGINE)
Tuberculose (tous pays confondus)
Informatique
Chiens (Autres pays)
Cantines
Arcs, archers et arbalètes
Alcoolisme et autres beuveries (Cinéma coréen du sud)
Journal intime (tous pays confondus)
Morse
Inondations
Milieu médical (Autres pays)
Réalisateur(s)
BONG Joon-Ho
Chef(s) Opérateur(s)
HONG Kyung-Pyo
Musique
JUNG Jaeil
Renseignements complémentaires
Scénario : Dae-hwan Kim,
Joon-ho Bong et Jin Won Han .....
Distribution : Les bookmakers - The Jokers

Visa d'exploitation : 150 985
Acteurs
SONG Kang-Ho
LEE Sun-Kyun
JO Yeo-Jeong
CHOI Woo-Sik
PARK So-Dam
FRONK Andreas
HYO-SHIN Pak
LEE Jeong-Eun
LEE Ji-Hye
PARK Jae Wook
PARK Keun-Rok
PARK Myeong-Hoon
PARK Seo-Joon
Résumé

Sollicité par un vague copain qui va quitter provisoirement la région, le dynamique Ki-woo, débrouillard adolescent d'une pauvre famille (les Ki-taek) de la banlieue prolétarienne de Séoul, est censé donner des cours d'anglais à une jeune fille d'une riche famille (les Park) de la cité. Il obtient effectivement le poste grâce à l'exhibition d'un diplôme universitaire haut de gamme, adroitement confectionné et subtilement truqué par sa frangine. Cette dernière sera à son tour recrutée, sans que le lien de famille soit dévoilé, comme spécialiste en analyse de dessins d'enfants dont le gamin des Park est un assidu créateur. Puis ce sera au père de la famille Ki-woo, d'obtenir à son tour un emploi, celui de chauffeur attitré de l'opulente coterie. Et pour clôturer l'incrustation complète des astucieux intrus, ce sera l'arrivée de la mère au poste de cuisinière et ménagère, après que la titulaire actuelle soit évincée pour cause de (fausse) tuberculose inavouée. Désormais bien installé sur place, le quatuor des judicieux envahisseurs compte bien profiter de leur efficace infiltration. C'est sans compter sur l'espièglerie du hasard et les aléas d'une déconcertante infortune...

>>> Primée par une méritée Palme d'Or au dernier Festival de Cannes (2019) une comédie sociale sombre et critique, qui sous des apparences d'un humour noir léger et primesautier, fustige la nature humaine, quelle soit arriviste ou envieuse, dans le way of life et de ses solides et permanentes contradictions existentielles...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Positif numéro 700
- Fiche de Monsieur Cinéma
Critiques (Public)