UNE FOLLE NUIT - 1926

Titre VF UNE FOLLE NUIT
Titre VO Eine tolle Nacht
Année de réalisation 1926
Nationalité Allemagne
Durée 1h24
Genre COMEDIE
Notation 15
Date de sortie en France
Thème(s)
Cinéma allemand (ORIGINE)
Jeux de cartes (réussites et patiences)
Mariage (Cinéma allemand) (est et ouest)
Alcoolisme et autres beuveries (Cinéma allemand) (est et ouest)
Milieu du music-hall et du show-biz (Autres pays)
Trains et gares (Cinéma allemand) (est et ouest)
Nanisme
Travestis(sement) (Cinéma allemand) (est et ouest)
Sports (Divers)
Réalisateur(s)
OSWALD Richard
Chef(s) Opérateur(s)
KANTUREK Otto ZIESEMER Edgar S.
Musique
NELISSEN Maud TER BEEK Frido
Renseignements complémentaires
Scénario : Richard Oswald
d'après la pièce de Julius Freund
et Wilhelm Mannstaedt .....
Acteurs
OSWALDA Ossi
LIEDTKE Harry
BENDER Henry
HILDEBRAND Mira
BONN Ferdinand
GRAETZ Paul
FORESCU Maria
WALDOW Hedy
BENDER Bobbie
PICHA Hermann
GERRON Kurt
WESTERMEIER Paul
LILIEN Kurt
KÜRTY Hella
LEGRO Lola
BENDOW Wilhelm
KERMBACH Otto
Résumé

Alors que pour la énième fois Margot Olschinsky, danseuse de variétés au célèbre Scala berlinois, se dispute avec Odoardo Benaventura, un autre artiste de la scène, surnommé "l'homme canon" lors d'une éternelle crise de jalousie, à quelques encablures de se marier civilement, la vie se déroule fort calmement, bien loin du tumulte des grandes agglomérations, dans la petite cité de Vinaigre-sur-Kornichon dont les habitants sont informés sporadiquement des événements et manifestations de la capitale par de rares placardages publicitaires. C'est ainsi que le bedonnant Florian Pieper, jovial fabricant local d'un puissant insecticide qui lui vaudra même l'attribution d'une médaille par le maire, voit son regard accroché sur une publicité vantant l'exhibition de la fringante danseuse du Scala et l'incitant fortement à se rendre à cet émoustillant spectacle. Prenant comme motif de ce déplacement, face à ses amis et collègues de l'amicale de gymnastique dont il fait partie, une seconde annonce faisant état d'un prix de 5000 marks pour qui battrait sur scène (au Scala) le puissant Olaf Sloma, surnommé "le chêne allemand", Pieper se rend à Berlin, accompagné de deux collègues, pour éviter son éventuel désistement. Profitant de l'absence de son mari, censé pour elle se rendre professionnellement, au loin, à quelques séances de désinfection, Thérèse compte, elle aussi, se rendre à Berlin, retrouver Odoardo Bonaventura, dont elle fut la partenaire avant son mariage et qui est en fait son frère, ce que tout le monde ignore, hormis bien sûr les deux intéressés...

>>> Une nouvelle œuvre bienvenue d'un des réalisateurs allemands de l'époque, des plus constants et des plus compétents, généreux et prolifique, pouvant aborder tous les genres cinématographiques avec une même élégance, doublée d'une efficacité jamais en défaut et qui verra son étonnante carrière brisée par la montée du nazisme ..
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
Critiques (Public)