JOJO RABBIT - 2019

Titre VF JOJO RABBIT
Titre VO Jojo Rabbit
Année de réalisation 2019
Nationalité Etats-Unis
Durée 1h48
Genre COMEDIE DRAMATIQUE
Notation 15
Date de sortie en France 29/01/2020
Thème(s)
Nazisme (Cinéma américain)
Juifs (Cinéma américain)
Adolescence (Cinéma américain)
Hitler
Ambulances (tous pays confondus)
Lièvres et lapins
Bains et piscines (tous pays confondus)
Milieu médical (Cinéma américain)
Homme-sandwich (tous pays confondus)
Alcoolisme et autres beuveries (Cinéma américain)
Clones et clonage
Autodafés (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
WAITITI Taika
Chef(s) Opérateur(s)
MALAIMARE Mihai (junior)
Musique
GIACCHINO Michael
Renseignements complémentaires
Scénario : Taika Waititi
d'après un roman de Christine Leunens .....
Distribution : The Walt Disney Company France

Visa d'exploitation : 152 285
Acteurs
GRIFFIN DAVIS Roman
MAC KENZIE Thomasin
JOHANSSON Scarlett
WAITITI Taika
ROCKWELL Sam
WILSON Rebel
ALLEN Alfie
MERCHANT Stephen
YATES Archie
FIELD Luke Brandon
HAYGARTH Sam
CALLAS Stanislav
WEINTRAUB Joe
CASPE Brian
ANDREWS Gabriel
MATTHEW Curtis
EAST Robert
BOGNER Samuel
GEORGI Judith
HOGAN Victoria
MAC VAN James
OSMOND Trish
SEIFERT Matej
SINDELKOVA Iva
Résumé

La fin de la Seconde Guerre Mondiale est proche et les Allemands, pour tenter d'enrayer l'inéluctable défaite, commencent à enrôler massivement des adolescents qui sont formés et conditionnés hâtivement aux rudiments des armes et du nazisme triomphant. Parmi ces jeunes, en certitude et formation accélérées, un gamin malingre et quelque peu chétif, prénommé Jojo, affublé du dérisoire surnom de Rabbit, pour ne pas avoir pu occire un lapin lors d'une séance démonstrative de la fougue attendue des salvatrices jeunesses hitlériennes. Une mortifère déconvenue inversement proportionnelle aux évidences gammées du jeune adolescent qui ne jure que par les harangues de son chef suprême qu'il encense et vénère au point d'avoir pour confident fictif, une sorte de clone dégingandé du Führer. Par contre, la mère du garçon, toute en douceur et discrétion, à l'opposé de son pugnace et bouillonnant fiston, est résolument ancrée dans l'opposition au nazisme, hébergeant dans une pièce cachée de son immense maison, une jeune Juive de seize ans prénommée Elsa. Inévitablement, Jojo et la demoiselle vont finir par se croiser et déclencher bien des questionnements inéluctables et séditieux, sous l'injonction d'un timide sentiment amoureux naissant...

>>> Malgré un sujet grave et dramatique, l'œuvre ne se départ jamais d'un certain humour grinçant et en porte-à-faux qui peut déplaire aux puristes et aux grincheux de l'orthodoxie historique et cinématographique, droits dans leurs futiles convictions...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
Critiques (Public)