BREVE HISTOIRE D'AMOUR - 1988

Titre VF BREVE HISTOIRE D'AMOUR
Titre VO Krotki film o milosci
Année de réalisation 1988
Nationalité Pologne
Durée 1h27
Genre DRAME
Notation 18
Date de sortie en France 11/10/1989
Thème(s)
Suicide (Cinéma polonais)
Voyeurisme (Autres pays)
Cinéma polonais (ORIGINE)
Réalisateur(s)
KIESLOWSKI Krzysztof
Chef(s) Opérateur(s)
ADAMEK Witold
Musique
PREISNER Zbigniew
Renseignements complémentaires
Scénario : Krzysztof Kieslowski
et Krzysztof Piesiewicz .....
Distribution : Forum Distribution

Visa d'exploitation : 71 679
Acteurs
LUBASZENKO Olaf
SZAPOLOWSKA Grazyna
IWINSKA Stefania
MACHALICA Piotr
BARCIS Artur
CHOJNACKA Miroslawa
GAWLIK Stanislaw
GRADOWSKI Tomasz
IMBRO Rafal
PIECHOCINSKI Jan
KOPERSKI Krzysztof
MICHALEWSKA Jaroslawa
ZIOLKOWSKA Emilia
ROZNIATOWSKA Malgorzata
CHOJNACKA Hanna
Résumé

Tomek, un jeune adolescent timide de dix-neuf ans, est secrètement amoureux de sa voisine de l'immeuble d'en face, Magda, qu'il observe à son insu, depuis de longs mois. Un soir, il ose l'appeler anonymement. Pour la voir, il n'hésitera pas à lui envoyer des faux avis de mandat ou à faire le distributeur matinal de lait. Un jour, il ose l'aborder. Dans un premier temps, fort irritée par son comportement, elle se laissera finalement prendre à son jeu et l'invitera dans son appartement...

>>> Incontestable chef-d'oeuvre d'une limpidité et d'une simplicité côtoyant le sublime.

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
Critiques (Public)
Un couple "d'amoureux" dans le monde urbain, impersonnel et froid, dont les sentiments (réciproques?) ne sont pas en phase ....... Quelle agréable surprise causée par la mise en scène et la crédibilité des acteurs, pour ce qui n'aurait pu être qu'une histoire de sentiments banale. Par un subtil mélange de pudeur et de rêve, de cruauté et de désespoir, le metteur en scène touche la sensibilité du spectateur ....... 

"Comment vivre ?" question nodale du projet de Krzysztof Kieslowski, les "Dix Commandements" en autant de films. Et Kieslowski ne propose pas de réponse, mais apporte un constat, net, tranchant, fulgurant : dans l'impasse de vie, l'amour reste le dernier rayon de lumière. Sans eau de rose, ni lyrisme de pacotille. Et ce constat-là restera sans doute l'un des plus marquants de l'année.   (D.W.Graphite)

L'histoire d'un adolescent qui fantasme sur le corps d'une femme d'expérience qu'il observe de chez lui à travers des jumelles. Le voyeur découvert par sa victime qui le met au pied du mur et face à lui-même. La confrontation originale du voyeur, pas très fier de lui, honteux et un peu malheureux et de la victime, un peu exhibitionniste et sadique à son égard ... Le tout baigne dans les demi-teintes, le non-dit et l'ambiguïté. Un film intimiste qui se laisse apprécier mais qui n'a pas, malgré tout la puissance de "Monsieur Hire", autre film du même acabit qu'il rappelle par son thème ...  Sylvie G.

S'il est deux concepts donnés à l'homme pour qu'il s'interroge sa vie durant, se sont ceux de l'existence ou de la non-existence en tant que valeurs abstraites et absolues de l'Amour et de Dieu. Certains réduiront ces existences en une seule ... Dans "Brève Histoire d'amour", Kieslowski utilise le sixième Commandement, "Tu ne seras pas luxurieux", comme simple prétexte. La question n'est pas la condamnation de la luxure, mais celle de sa cause. C'est pour cela que je regrette que le titre du film lors de sa présentation au Festival de Strasbourg, "Tu aimeras ton prochain" ne fut pas gardé. Ces commandements n'ont pas d'époque et le grand mérite de Krzysztof Kieslowski est d'en avoir montré leur pérénnité. L'aspect anti-conformiste, aux antipodes de la morale traditionnelle pourrait nous abuser. Mais il ne doit rien en être, dans le "Décalogue", version courte de "Brève Histoire d'Amour", les deux définitions de l'Amour s'affrontent. Suite à cette confrontation, la question demeure. L'Amour n'est-il que le fruit de fantasmes de tout néophyte en amour ? Ou est-ce un idéal auquel on ne peut jamais vraiment renoncer par-delè ses convictions et mode de vie ?  MILAN