FURTIVOS - 1975

Titre VF FURTIVOS
Titre VO Furtivos
Année de réalisation 1975
Nationalité Espagne
Durée 1h40
Genre DRAME
Notation
Date de sortie en France 21/09/1977
Thème(s)
Cinéma espagnol (ORIGINE)
Braconnage et braconniers (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
BORAU José Luis
Chef(s) Opérateur(s)
CUADRADO Luis
Musique
DOBLE Vainica
Renseignements complémentaires
Scénario : José Luis Borau
et Manuel Gutierrez Aragon .....
Acteurs
GAOS Lola
MONTLLOR Ovidi
SANCHEZ Alicia
BORAU José Luis
SOLANO Felipe
HEREDIA Jose luis
MERLO Ismael
PASCUAL Erasmo
RIESGO José
DEUS Beni
GAMERO Antonio
ORTUNO Francisco
ARRIAGA Simon
BOYA Eulalia
VILLENA Fernando
Résumé
La dramatique histoire du jeune Angel qui vit au coeur d'une forêt avec sa mère Martina
et qui verra son existence bouleversée par la jeune Milagros .....
Bibliographie
Critiques (Public)
15/20 : Vu en v.o. sous-titrée au 18ème Festival du Cinéma Espagnol Nantais 2007, ce film sorti dans la péninsule ibérique l'année de la mort de Franco, tout d'abord censuré, puis succès fracassant (au dire du réalisateur Jose Luis Borau présent lors de la projection et qui précise, concernant la forêt espagnole de l'époque du tournage, qu'un écureuil pouvait sauter de branche en branche du Nord de l'Espagne au Sud tellement il y avait d'arbres...). On est bien dans les seventies, ironie autour du religieux, révolte sourde contre tout conservatisme, sous la forme d'une liberté sexuelle revendiquée. La violence animale, assez insupportable car filmée de manière très appuyée à mon goût (j'ai fermé les yeux quelquefois) remplace celle qui couvait entre les braconniers et les gardes-chasses, les premiers traqués, les seconds ambigus, car s'autorisant toutes les privautés. On s'entretuait ferme sous Franco, du côté de l'autorité ou de la transgression, ni vu ni connu... Rude, bavard, un peu vieilli (époque "un peu peace and love", où on suivait facilement quelqu'un qui plaisait sans se poser de question), c'est filmé de manière assez intrigante pour qu'on soit saisi, un peu à la manière des westerns "spaghetti" par moments, mais avec le dénouement implacable d'une corrida. L.Ventriloque