LA HUITIEME FEMME DE BARBE-BLEUE - 1938

Titre VF LA HUITIEME FEMME DE BARBE-BLEUE
Titre VO Bluebeard's eighth wife
Année de réalisation 1938
Nationalité Etats-Unis
Durée 1h27
Genre COMEDIE
Notation 18
Date de sortie en France
Thème(s)
Insomnie ( tous pays confondus)
Chefs-d'oeuvre (Comédie américaine)
Venise (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
LUBITSCH Ernst
Chef(s) Opérateur(s)
TOVER Leo
Musique
HEYMANN Werner Richard HOLLAENDER Friedrich
Renseignements complémentaires
Scénario : Charles Brackett
et Billy Wilder .....
d'après la pièce d'Alfred Savoir
Adaptation : Charlton Andrews
Distribution : Y. Decaris
Acteurs
COLBERT Claudette
HORTON Edward Everett
COOPER Gary
NIVEN David
BING Herman
PATTERSON Elizabeth
HYMER Warren B.
PANGBORN Franklin
BORLAND Barlowe
CORTES Armand
SEDAN Rolfe
GRANT Lawrence
PAPE Lionel
BROOKE Tyler
RICKETTS Tom
HALTON Charles
GARON Pauline
DE RAVENNE Ray
DARCY Sheila
FRANKE Blanche
MARTELL Alphonse
ROMANTINI Joseph
MINJIR Harold
CORRADO Gino
DREW Ellen
AMES Leon
HYTTEN Olaf
GOODALL Grace
WOLOSHIN Alex
DAVIS George
D'ARNO Albert
ALDRICH Mariska
GUSTINE Paul
ATCHLEY Hooper
PICORRI John
PETIT Albert
CREHAN Joseph
ZILZER Wolfgang
ROQUEMORE Henry
MARTIN Sally
BORDEN Eugene
DE BRIAC Jean
LAMONT Harry
VANAIRE Jacques
VISAROFF Michael
BRYAN Paul
WILLIAMS Gloria
JACKSON Barbara
BURTON Maine
MATHEWS Joyce
DE CARDO Paula
KENYON Gwen
RIDGEWAY Suzanne
DIME James
JENSON Lola
PARKER Carol
DAYTON Dorothy
GALE Norah
HADDON Harriette
ROGERS Ruth
WHITE Dorothy
Résumé

Sur la Côte d'Azur, un milliardaire américain, Michael Brandon, parti pour acheter "le haut d'un pyjama" dans un grand magasin fait la rencontre de Nicole de Loiselle, la fille d'un aristocrate désargenté qui, à la surprise des vendeurs, accepte d'acquérir (pour son père) le bas du vêtement. Un rapide sentiment amoureux naît entre Nicole et Michael, mais ce dernier a déjà été marié pas moins de sept fois !

>>> Succulent, d'une superbe finesse et d'une charmante drôlerie. On oubliera pas de si tôt l'utilité soporifique du nom propre "Tchécoslovaquie"...

Bibliographie
- Télérama numéro 1054
- Cinéma 70 numéro 146
- Image et Son numéro 240
- Pour Vous numéros 494,496,497,499
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Cinéma numéro 288
- Positif numéro 125
Critiques (Public)
19/20 : Quand on songe à la sinistre époque précédant la deuxième guerre mondiale, possible de mesurer le courage qu'il fallait pour oser la comédie à partir d'un pyjama dont l'homme veut le haut et une femme comme volant à son secours dans le magasin... le bas. Sobriété obligatoire du jeu de scène masculin pour que la situation jamais ne bascule dans la grossièreté. Quel délice de frôler le scabreux en se gardant d'y succomber ! En plus des rôles titres très bien tenus, des échanges verbaux délectables avec leur intrusion de français par ci par là et de ce couple tombant soudain à la renverse, j'ai particulièrement raffolé de la hiérarchie du magasin, irrésistible maintien du bonhomme qui va posément alerter la haute direction. C'est ciselé au millimètre près et pas une seconde on ne sent le travail que tout cela a demandé à l'équipe en coulisses et sur le plateau tellement c'est ludique, une bonne humeur à laquelle se référer quand les thèmes et le traitement du cinéma contemporain fatiguent. L.Ventriloque