LA VERITE - 1960

Titre VF LA VERITE
Titre VO La verita
Année de réalisation 1960
Nationalité France / Italie
Durée 2h04
Genre DRAME
Notation 15
Date de sortie en France 02/11/1960
Thème(s)
Prisons (Cinéma français)
Suicide (Cinéma français)
Milieu judiciaire et juridique (Cinéma français)
Rochefort (Christiane)
Flippers (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
CLOUZOT Henri-Georges
Chef(s) Opérateur(s)
THIRARD Armand
Musique
PETITGIRARD Laurent TENCO Luigi
Renseignements complémentaires
Scénario : Henri-Georges Clouzot,
Simone Drieu, Michèle Perrein,
Jérôme Géronimi, Christiane Rochefort
et Véra Clouzot .....
Montage : Albert Jurgenson
Distribution : Han-Production-CEIAP et Columbia

Visa d'exploitation : 23 504

Nota :

- Oscar du meilleur film étranger 1960

- Prix de la meilleure mise en scène au festival de Mar del Plata 1960
Acteurs
BARDOT Brigitte
VANEL Charles
MEURISSE Paul
SEIGNER Louis
NAT Marie-José
FREY Sami
POREL Jacqueline
BLANCARD René
OUMANSKY André
REYNOLD Jean-Loup
LEDOUX Fernand
ARBESSIER Louis
SOMMERS Barbara
WILLY Suzy
LUDE Christian
HILLING Jacques
CASTEL Colette
CUVELIER Marcel
PERRIN Jacques
BERRI Claude
SARDOU Jackie
REGIS Colette
DELBAT Germaine
BERTHIER Simone
BECKERS Betty
BERG Claudine
DORIA Jenny
DANY Yvonne
PEYRON Georgette
TREJAN Guy
DELAITRE Marcel
DE LAPPARENT Hubert
BOUILLAUD Charles
ALBERT-MICHEL
HOUBE Jean
BONIFAS Paul
LOCHE Marcel
LEMONNIER Francis
ROUCHER Jean
SAINTEVE Louis
MEUNIER Raymond
ZARDI Dominique
MARIN Jacques
Résumé

Dominique Marceau est jugée aux assises pour le meurtre de son (dernier) amant, Gilbert Tellier. L'avocat général (Paul Meurisse) et le défenseur de l'accusée (Charles Vanel) s'opposent avec acharnement quant à la thèse du crime passionnel. Le procès, entrecoupé de longs flash-back, illustrant les débuts de cette dramatique liaison jusqu'à l'issue fatale, tente de faire toute la vérité sur cette pénible affaire...

>>> Un des meilleurs rôles de Brigitte Bardot et en évidence un excellent "Clouzot"...

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Cinéma 61 numéro 52
- Télé-Ciné numéro 92
- Image et Son numéro 136
- Saison Cinématographique 1961
- Revue du Cinéma numéros 136/137-139, 455
- Cahiers du Cinéma numéro HS 1994
Critiques (Public)
Le tribunal comme théâtre et le procès comme moyen de présenter différents points de vue sur une même histoire. Clouzot utilise habilement le phénomène BB pour mieux nous introduire dans son récit. Gilbert, c'est le spectateur magnétisé par cette blonde resplendissante qui, de pur objet sexuel, mute en une monstrueuse beauté criminelle avant de révéler une vraie personne lors d'un déchirant plaidoyer final, à tel point que Bardot en est méconnaissable. Je retiens deux scènes énigmatiques pour moi : D'abord à la 23ème minute, lorsque Michel s'adresse à Dominique (BB) en ces termes : "Elle est belle ma tâche, hein ? Et mon mobile, il te plaît mon mobile ?" (LE MÉPRIS date de 1963) ; ensuite à la 31ème minute quand Michel ouvre une porte en disant : "Ils sortent." énonçant ainsi à haute voix le script (effet théâtral gratuit ? Allusion à un certain cinéma ?)