VOYAGE A CYTHERE - 1984

Titre VF VOYAGE A CYTHERE
Titre VO Taxidhi sta Kythira
Année de réalisation 1984
Nationalité Grèce
Durée 2h17
Genre DRAME PSYCHOLOGIQUE
Notation 17
Date de sortie en France 13/03/1985
Thème(s)
Milieu du théâtre (Autres pays)
Magiciens et prestidigitateurs (Autres pays)
Bateaux de croisière (Autres pays)
Hôtels (Autres pays)
Cimetières (tous pays confondus)
3e âge (Autres pays)
Exils (tous pays confondus)
Film dans le film (tous pays confondus)
Milieu du cinéma (Cinéma grec)
Cinéma grec (ORIGINE)
Emigration et immigration (Cinéma grec)
Réalisateur(s)
ANGELOPOULOS Theo
Chef(s) Opérateur(s)
ARVANITIS Georges
Musique
KARAINDROU Eleni
Renseignements complémentaires
Scénario : Theo Angelopoulos,
Tonino Guerra et Thanassis Valtinos .....
Distribution : Connaissance du Cinéma
Distribution DVD : Potemkine - Agnès B.

Visa d'exploitation : 59 594

Nota :

- Prix du scénario, Cannes 1984 et prix de la FIPRESCI ex-aequo avec "Paris-Texas"

- Prix national du meilleur film
- Meilleur scénario
- Meilleur rôle masculin pour Manos Katrakis
- Meilleur rôle féminin pour Dora Volanaki

* RIO JANEIRO 1984 : * Prix de la critique
Acteurs
KATRAKIS Manos
CHRONOPOULOU Mary
VOLANAKI Dora
PAPAYIANNOPOULOS Dionysis
NEZOS Giorgios
BROGI Giulio
TSAGLOS Vassilis
PROUSSALIS Athinodoros
YANNATOS Mihalis
YEROULAKOU Despina
SARIDIS Tassos
KAREGLIS Akis
ABAZIS Ahilleas
KOUMARIANOU Irene
Résumé
                                                                                       Pomme(s) pourrie(s)...

Alexandros, un metteur en scène exigeant et pondéré, en quête du personnage principal de son nouveau film, n'arrive pas à trouver l'individu correspondant à sa recherche, ceci malgré maintes auditions de moult candidats au rôle prévu. Un vieux vendeur de lavande, qu'il suit jusqu'au port, finit par attirer son attention et semble parfaitement concorder avec ses exigences et ses représentations. C'est sur un quai, en compagnie de sa soeur Voula que notre réalisateur vient accueillir son père Spyros, rentrant d'Union Soviétique, après trente deux années d'absence, exilé de la guerre civile qui déchira son pays, suite à la prise de pouvoir d'une junte militaire. Le vieil homme profondément aigri et désemparé, découvre que l'ensemble des habitants de son village est désormais décidé à vendre leurs terrains à un quelconque promoteur immobilier qui veut ériger une station de ski à l'emplacement de la vieille bourgade. Spyros refuse véhémentement de signer l'acte de cession, provoquant ainsi le désappointement et la colère d'une partie de la population. Sa virulente opposition au vaste projet immobilier aura pour rapide conséquence une scandaleuse réaction administrative qui, le jugeant finalement comme persona non grata, dans l'impossibilité de prouver sa réelle filiation, le cantonnera sur un minuscule ponton, dans les eaux internationales, avec son épouse venue le rejoindre...

>>> A nouveau, Théo Angelopoulos nous propose une oeuvre étonnante, d'une rigoureuse maîtrise scénaristique, petite merveille d'intelligence et de sensibilité qui ravit l'âme de par la richesse intrinsèque de son art et de son style. Un cinéma précieux, essentiel, entre fascinante contemplation et permanente réflexion, avec une surprenante mise en abyme d'une histoire personnelle et familiale et d'un projet cinématographique en élaboration. Avec en prime trois scènes d'une insolite beauté quasi-silencieuses : en introduction, un enfant poursuivi dans des ruelles par un soldat qu'il avait, par jeu, chahuté ; l'arrivée de Spyros au cimetière du village et ses retrouvailles sifflées avec son ami Panayotis et le plan final des amarres enlevées pour une dernière dérive vers l'autre rive, celui de l'ultime exil...
© Cinéfiches.com (Jean-Claude Fischer)

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Saison Cinématographique 1985
- Cinématographe numéro 101
- Positif numéros 265, 281/282, 288, 521/522
- L'Avant-Scène numéros 331/332 et 461
- La Revue du Cinéma numéros 396 et 401
- Cinéma numéros 307/308 et 314
Critiques (Public)