DES PISSENLITS PAR LA RACINE - 1963

Titre VF DES PISSENLITS PAR LA RACINE
Titre VO De Parigi un cadavere per Rocky
Année de réalisation 1963
Nationalité France / Italie
Durée 1h35
Genre COMEDIE
Notation 11
Date de sortie en France 06/05/1964
Thème(s)
Milieu du théâtre (Cinéma français)
Hippisme
Audiard (Michel)
Weff (Clarence)
Réalisateur(s)
LAUTNER Georges
Chef(s) Opérateur(s)
FELLOUS Maurice
Musique
DELERUE Georges
Renseignements complémentaires
Scénario : Clarence Weff,
Georges Lautner et Albert Kantof .....
d'après le roman de Clarence Weff :
"Y avait un macchabée" .....
Supervision des dialogues : Michel Audiard
Distribution : Cocinor

Visa d'exploitation : 28 081

Nota : Pour Léon Zitrone, uniquement la voix, ainsi que pour André Weber (celle de Gianni Musy) .....
Acteurs
SERRAULT Michel
DE FUNES Louis
DARC Mireille
BIRAUD Maurice
BLANCHE Francis
DESCHAMPS Hubert
DARRY COWL
MUSY Gianni
VALORI Bice
VENANTINI Venantino
RIBOWSKA Malka
BRAND Barbara
RAYMONE
REGIS Colette
BARBARA Paola
RIVIERE Jacqueline
LAFFLY Hélène
LANDRY Simone
ALBERT-MICHEL
MEUNIER Raymond
BARSACQ Yves
BOUILLAUD Charles
DAQUIN Michel
RIANDREYS Emile
BLOT Anne-Marie
WEBER André
GROSSO Guy
ARIAN Marc
BERNIER Marcel
ANDRES
BILLY George
CASTELLI Philippe
PASCHY Roger
BATAILLE Pierre
ZITRONE Leon
DUPLEIX Michel
Résumé

Pop Chips, l'homme de main d'un redoutable bookmaker, est tué accidentellement, par Jockey Jack qui se trouve ainsi avec un encombrant cadavre sur les bras. Il ne trouve finalement rien de mieux que de dissimuler le macchabée dans l'étui à contrebasse du brave Jérôme. On retrouve le contenant et son silencieux contenu chez l'oncle Absalon, un savant paléontologue. Il deviendra urgent de mettre la main sur le mort dans le veston duquel se trouverait un billet gagnant au turf...

>>> Un excellent et brillant dialogue pour une oeuvre en fin de compte fort moyenne...

Bibliographie
- Cahiers du Cinéma numéro 156
- Cinéma 64 numéro 89
- Fiche de Monsieur Cinéma
Critiques (Public)
Bizarrement, ce film, pastiche de Série Noire est moins connu que "Les tontons flingueurs" alors qu'il est infiniment supérieur. Outre l'esprit parodique, il baigne dans une atmosphère décalée et surréaliste. A part des acteurs bien rodés, plus ancrés dans le cinéma commercial comme Louis De Funès, Mireille Darc ou Maurice BIraud, on retrouve quelques comédiens qui font des compositions surréalistes : Michel Serrault, Francis Blanche, Darry Cowl (il n'a qu'une scène, mais il est génial), Palmyre Levasseur... Sans oublier Colette Régis, actrice spécialisée dans les rôles acariâtres avec une pointe d'excentricité.