LE CHATEAU DE MA MERE - 1990

Titre VF LE CHATEAU DE MA MERE
Titre VO
Année de réalisation 1990
Nationalité France
Durée 1h38
Genre COMEDIE DRAMATIQUE
Notation
Date de sortie en France 26/10/1990
Thème(s)
Provence (Lieux géographiques)
Pagnol (Marcel)
Renards (tous pays confondus)
Fourmis (tous pays confondus)
Réalisateur(s)
ROBERT Yves
Chef(s) Opérateur(s)
ALAZRAKI Robert
Musique
COSMA Vladimir
Renseignements complémentaires
Scénario et adaptation : Jérôme Tonnerre
et Yves Robert .....
d'après "Souvenirs d'enfance"
de Marcel Pagnol .....
Distribution : Gaumont

Visa d'exploitation : 69 459

Nota : pour Jean-Pierre Darras, uniquement la voix (celle de Marcel Pagnol) .....
Acteurs
CARMET Jean
ROCHEFORT Jean
CAUBERE Philippe
ROUSSEL Nathalie
PAIN Didier
LIOTARD Thérèse
WILSON Georges
UCHAN Philippe
CRAUCHET Paul
PREJEAN Patrick
CIAMACA Julien
DELAMARE Victorien
MOLINAS Joris
TIMMERMAN Julie
JUAN Jean-Marie
HOLGADO Joseph
LOYON René
LOMBARD Maxime
CHAUMEAU André
MAGUELON Pierre
MODO Michel
GANAS Alain
ROMEUF Ivan
MACOCCO Elizabeth
MAUREL Jean
COMBALE Michel
CAR Philippe
CURET Raoul
VILALTE Paul
KARIAN Christina
ANDRIEU Josy
DARRAS Jean-Pierre
Résumé

Le jeune Marcel est revenu passer des vacances à La Treille et va faire la connaissance avec une insupportable pimbêche, Isabelle, la fille du hobereau Lois de Montmajour. De plus, la rencontre avec Bouzigue, un ancien élève de Pagnol père, va leur permettre d'accéder plus vite à leur petit mas, grâce aux clés des propriétés longeant le canal...

>>> Suite du film "la gloire de mon père" qui précise et confirme le puissant amour de l'auteur pour sa ravissante et inoubliable Provence natale...

Bibliographie
- Fiche de Monsieur Cinéma
- Saison Cinématographique 1990
- Revue du Cinéma numéro 465
- Première numéro 164
- Studio numéro 43
- Positif numéro 358
- Cahiers du Cinéma numéro 437
- Télérama numéros 2129-HS janvier
1991-2207-2284
Critiques (Public)
Une suite encore plus réussie, plus nostalgique; les dernières images sont un moment d'intense émotion qui n'est pas sans rappeler celle de "stand by me". Les souvenirs remontent à la surface et nous parlent. Nostalgie, quand tu nous tiens...